Juillet 18, 2022
Par Paris Luttes
160 visites

Le dĂ©rĂšglement climatique est dĂ©sormais perceptible par tous·tes, et le consensus scientifique sur le fait qu’il trouve son origine dans les activitĂ©s humaines ne fait plus dĂ©bat. La question Ă©cologique est devenue un sujet politique qui ne peut plus ĂȘtre ignorĂ©, et par lĂ  mĂȘme, un enjeu de pouvoir.

Les derniĂšres Ă©lections ont confirmĂ© l’existence d’un vaste mouvement pour une refondation radicale, dĂ©mocratique, Ă©cologique et sociale. Elles ont aussi donnĂ© lieu Ă  un score historique des forces fascistes, patriarcales et racistes, avec l’élection de 89 dĂ©putĂ©s d’extrĂȘme-droite. La pĂ©nĂ©tration dans les esprits de ces idĂ©es nausĂ©abondes, aujourd’hui reprises sans honte par certaines personnalitĂ©s de « l’extrĂȘme-centre Â» macronien, voire se rĂ©clamant de l’écologie et de la social-dĂ©mocratie dite « de gauche Â», doit nous interpeller tous.tes. Le racisme environnemental et la guerre sociale contre les quartiers populaires Ă©voluent de façon inquiĂ©tante.

Nous, collectifs des luttes locales d’Île-de-France, rĂ©unis en Coordination, considĂ©rons comme indispensable de dissiper toute ambiguĂŻtĂ© quant aux valeurs que nous dĂ©fendons Ă  travers les luttes que nous menons localement pour la prĂ©servation des terres agricoles, des zones non-urbanisĂ©es, des espaces naturels et de leurs habitant·e·s, et contre la mĂ©tropolisation.

Nous ne tolérerons aucune récupération de nos mobilisations.

Nous affirmons donc solidairement ici, face Ă  la rarĂ©faction des ressources entraĂźnĂ©e par la destruction en cours des Ă©cosystĂšmes dont nous dĂ©pendons, notre refus de toute idĂ©ologie rĂ©actionnaire, xĂ©nophobe et autoritaire qui prĂ©tendrait prĂ©server les conditions de vie terrestre au bĂ©nĂ©fice d’un groupe humain au dĂ©triment d’un autre par l’accaparement des ressources.

Autant que pour la prĂ©servation de ces ressources, nous luttons pour leur rĂ©partition Ă©quitable entre les ĂȘtres vivants par l’écoute, le respect et la lutte contre les rapports de domination.

Nous rejetons Ă©galement la foi aveugle dans des solutions technologiques qui prĂ©tendraient repousser Ă  plus tard la prise en compte des limites de ces ressources, considĂ©rons la dĂ©croissance comme unique solution viable, et affirmons qu’il est de notre responsabilitĂ© d’agir pour qu’elle soit non plus subie, dĂ©vastatrice et fatale aux plus vulnĂ©rables, mais accompagnĂ©e et dĂ©sirĂ©e comme un processus de nĂ©cessaire rupture avec toutes les idĂ©ologies prĂ©datrices de nos sociĂ©tĂ©s humaines.

Face aux autoritarismes et contre les fascistes, organisons-nous !






Source: Paris-luttes.info