Décembre 4, 2020
Par Rennes Info
177 visites


Bonsoir, bonjour,

il ne faut pas mollir. Au contraire : continuer à marcher, crier,
écrire, se dresser contre la loi dite de « Sécurité globale » (comprendre,
en langage décrypté, « sécurité » accrue pour le Capital et l’appareil
dirigeant de l’État… pas pour les individus lambda que nous sommes) !

Le gouvernement est crispé, bafouille, recule mais n’a pas encore lâché.

Il est vrai que, rien que dans le Morbihan, nous fûmes plus de 2000 à
Vannes et plus de 3000 à Lorient samedi 28 novembre (n’en déplaise à la
presse locale qui a donné des chiffres inférieurs même à ceux de la
police ^^). Près d’un demi-million à défiler sur le territoire occupé
par l’État français !

Ci-après le communiqué de la fédération anarchiste :
https://monde-libertaire.net/index….

Nouvelles mobilisations ce samedi 5 décembre pour le retrait intégral de
la loi et pas seulement de son article 24.

Groupe Lochu


Vannes, 15h, esplanade du port : texte d’appel en PJ “Appel à manifester
contre une loi liberticide – 05 12 2020” avec l’attestation dérogatoire
de déplacement, ainsi que les discours de Stop nucléaire 56 trawalc’h et
de Resf 56

Nous y serons !


Lorient, Appel à manifestation contre la loi de sécurité globale et le
chômage/précarité. Pour la liberté d’information et celle de manifester
 ! Contre une loi liberticide !
15h : Place Aristide Briand, contre le chômage et la précarité (avec des
mouvements de chômeuses, chômeurs et précaires)
16h30 : Place Jules Ferry, contre la loi Sécurité globale

Appel en PJ (tract LDH 5 12)


Ci-dessous le texte déclamé au mégaphone par l’un d’entre nous en
différents lieux samedi dernier :

“Les violences policières ont existé et existeront toujours,
tant qu’existera… l’État !

L’État n’est pas cet arbitre neutre, ce justicier qu’on peut diriger à
droite ou à gauche.

L’État est un rouage indispensable du capitalisme.

L’État sert les classes dominantes.

L’État légifère et réprime pour les intérêts des privilégié.e.s.

Droite ou gauche, c’est le même bilan :
destructions écologiques et sociales.

La recomposition de la gauche en cours est un nouveau leurre : RIEN ne
changera.

“Tous les arts ont produit des merveilles,
l’art de gouverner n’a produit que des monstres” (Saint-Just).

L’État empêche la société de s’auto-organiser, sans structures
hiérarchiques, librement.

A bas l’État, les flics et les patrons !

Autogestion, révolution sociale et libertaire.

Ni Dieu, ni César, ni tribun (l’Internationale !)”


@narchas salutations.




Source: Rennes-info.org