Avril 16, 2016
Par Mille Babords
329 visites


A L ATTENTION DE L OPINION PUBLIQUE FRANCAISE

Depuis la création de la République Turque en 1923 jusqu’à aujourd’hui, la Turquie a exercé une pression coloniale sur les Kurdes Alevis, un peuple de la Mésopotamie avec une des plus anciennes religions. L’Etat turc a fait d’innombrables massacres afin d’islamiser les Alevis et d’assimiler les Kurdes via une politique de turquisation.

L’histoire de la République Turque a été construite sur les massacres et la dénégation des Alevis et du peuple Kurde, même à l’époque de l’Empire Ottoman et de Seldjoukides il n’y en avait pas eu autant. Des millions d’Arméniens ont été soumis également à un génocide. Dans l’histoire Kurde il y a eu 28 rébellions qui ont toutes été réprimées par une politique d’assimilation, de dénégation et de déportation massive de son propre territoire par un État militaire qui exerce sa domination au travers d’un colonialisme économique et politique.

Dès 1925, le plan de réforme de l’Est (Sark Islahat Plani) a été mis en place. Il a détruit les bases de ce que l’on peut appeler la ’politique kurde’, intégrant repeuplement de la région, développement des infrastructures de transports mais aussi scolaires et militaires, et modification des données linguistiques, turquisation des Kurdes, islamisation des Alevis Gizilbash avec les règles de la charia qui a été réactualisée à travers l’histoire. Cette communauté ancienne de la Mésopotamie a régulièrement été soumise à un plan de mise à niveau sur ses différents territoires, qui consiste à appliquer une politique de violence rude et d’assimilation officieuse . Cette politique stratégique a été l’un des principaux objectifs de l’Etat Turc.

Dans l’histoire de la République Turque la politique du 2ème immense génocide culturelle était les massacres envers le peuple kurde. Le plus grand massacre qui a eu lieu en 1938 envers les kurdes de Dersim. Ce massacre de communauté religieuse Alevis Qizilbash reste un gros traumatisme pour les Kurdes. A la suite de ce massacre, en 1978 à Maras il y a eu lieu un nouveau massacre des Kurdes Alévis et les massacres ont ensuite continué à Corum, Malatya, Kirikhan, Sivas et Gazi. Des milliers d’Alévis ont été assassinés et des millions ont été enlevés de leurs territoires et même de la Turquie en trouvant refuge en Europe.

Aujourd’hui, la Turquie avec le même état d’esprit et la même stratégie veut forcer les Kurdes à être Turcs, ils envahissent les villes et les villages en utilisant des chars d’assaut et des armes lourdes contre le peuple Kurde (Dans le monde la Turquie est à la 5éme place de la puissance militaire). L’armée turque occupe et pilonne de nombreuses villes kurdes. La personne permettant le maintien et la planification de cette guerre et ces massacres est Erdogan.

Récemment Erdogan a décidé de “placer un camp de réfugiés” dans le village des Alevis à Maras, afin de permettre aux militants de DAESH de s’introduire dans cette zone et d’y instaurer une atmosphère sectaire pour reproduire de nouveau le massacre des Alevis Qizilbashs et les forcer à fuir leurs propres terres.




Source: