Le collectif de la Motte Baril depuis le début de l’année 2019 a manifesté son opposition à l’urbanisation effrénée et non concertée du quartier Mouëzy-Motte Baril-cimetière de l’est vis à vis des constructions de barres d’immeubles, de la disparition du stade Jean Coquelin et des projets de tours de 13 et 16 étages dans ce quartier résidentiel. Déjà 7 projets de constructions en une année autour de l’avenue mgr Mouëzy dont un réalisé (rond-point cimetière de l’est).

Le collectif de la Motte Baril était alors représenté par Jacques Lahuec. Il s’est transformé aujourd’hui en une association nommée « Bien vivre à Brassens-Mouëzy # Quartier 7 » dont le président est Nicolas Bernier. Notre association, avec les autres, est déterminée à peser sur la campagne électorale ; déterminée pour continuer de manifester son opposition à cet urbanisme effréné.

Le lundi 24 juin 2019, grâce à la charte de la citoyenneté, quelques représentants des différents collectifs et/ou associations se sont exprimés durant 13,6% du temps de parole de ce conseil municipal (86% pour les élus) : il s’agissait de votre article paru le 26 avril faisant preuve d’un réalisme et d’une objectivité incorruptibles au sujet de la « démocratie participative ». Un rassemblement de soutien s’était tenu au même moment, place de la Mairie. Différents médias audiovisuels avaient relayé cet événement. La seule décision de madame la maire, ce soir-là, fut de créer le projet de charte, la « charte architecturale », dont on peut craindre que ce ne soit qu’une commission Théodule, étant donné le résultat de le première…

Mixité sociale :
La spécificité de notre quartier Mouëzy/Brassens/Motte Baril est qu’en terme de mixité sociale, la Ville de Rennes ne peut pas nous reprocher d’être hostile au logement social (argument habituellement renvoyé). Cela fait environ quarante ans que le Foyer de jeunes travailleurs (foyer d’Accueil) était intégré dans le quartier. Nous aurions préféré qu’il soit reconstruit à cet endroit en respectant les hauteurs du bâti existant plutôt qu’il ne cède place à des tours (13 et 16 étages + un immeuble de 4 étages en rez de trottoir).

Respect des hauteurs du bâti existant / respect des habitants :
Nous ne nous opposons pas à ce que des tours soient construites sur des sites où il n’y a rien. Nous nous opposons, en revanche, à de telles constructions (R+13 et R+16 étages avec R+4 en rez de trottoir) lorsqu’elles occupent une surface aussi restreinte que celle de la Motte Baril et qu’elles ne correspondent en rien avec la hauteurs du bâti existant (de R+2 à R+6) comme le projet de « tour signal Sémaphore » à St Malo ; d’autant que l’avenue mgr Mouëzy n’est pas une pénétrante et qu’elle est la voie la plus étroite de toutes celles qui l’entourent !

Nous souhaitons vous faire savoir que nous organiserons une manifestation le vendredi 27 septembre à 18h00 devant le F.J.T. avec dans un premier temps un rassemblement à la table de ping pong située au début de la promenade Georges Brassens, angle avec la rue de l’abreuvoir. Nous vous proposons de vous accueillir à cet endroit, si vous le souhaitez.

Contact : bienvivreabrassens gmail.com


Article publié le 23 Sep 2019 sur Rennes-info.org