Octobre 26, 2021
Par Paris Luttes
174 visites


Lundi 25 octobre 2021

Collectif des Travailleurs Sans-Papiers de Vitry

Ce vendredi 22 octobre, dans l’après-midi, l’agence RSI a été occupée par une cinquantaine de salariés et ex-salariés RSI. Quelques heures plus tard, alors qu’il y avait plus de 130 personnes mobilisées, au dedans et en dehors de l’agence, la police procédait à notre évacuation. Comme c’est habituellement le cas, elle accuse les personnes qu’elle a brutalisées de violence à agent. L’une d’elle était convoquée ce matin pour interrogatoire. Elle était assistée de l’avocate du Collectif, Mme MILEO. Elle est sortie libre. Une autre ne s’est pas présentée. La troisième est convoquée demain à 11h00 au commissariat du 17e, 19 rue Truffaut. Nous ferons le point demain soir.

Nous notons déjà qu’il apparaît que les trois personnes arrêtées lors de l’évacuation ont été retenues vendredi soir pendant quatre heures dans des locaux de police sans aucun cadre légal. Ni « retenue », ni « garde à vue ».

Une partie des travailleurs qui ont occupé ont décidé d’arrêter complètement le travail. RSI a commencé à régir en leur mettant la pression et les stigmatisant. Ils étaient bien gentil de permettre aux Sans-papiers de leur donner les moyens de vivre et n’ont pas été payé de reconnaissance en retour.

La vérité c’est que c’est nous les Sans-papiers qui permettons d’enrichir RSI. C’est notre travail qui enrichit les entreprises sous-traitantes ECM, BJF, LIZSOL, COBAT, DUQUE BENTO, les grands groupe VINCI, VEOLIA et BOUYGUES… ainsi que leurs patrons et leurs actionnaires.

Ce sont les ouvriers immigrés du Bâtiment qui font se dresser les buildings et ensuite ce sont les candidats à l’élection présidentielle de Macron à Zemmour qui nous traitent plus bas que la terre des chantiers qu’on piétine avec les bottes qu’on a dû acheter nous-mêmes.

Nous appelons à manifester demain mardi 26 octobre à 15h00 au départ de la place de la République. Nous irons devant RSI pour leur montrer que nous ne les oublions pas et que nous sommes déterminés.

RSI doit donner les documents de régularisation !

La préfecture de police doit régulariser !




Source: Paris-luttes.info