Les collectifs de Sans-Papiers appellent Ă  manifester pour la 24e commĂ©moration de l’expulsion violente des Sans-Papiers par la police.

Alors que les Sans-Papiers occupaient l’église Saint-Bernard, la police a fracassĂ© la porte de l’église le 23 aout 1996 Ă  coups de hache et merlin.

Vingt-quatre (24) ans aprĂšs, les Sans-Papiers vivent toujours dans les mĂȘmes conditions prĂ©caires.

Pour des raisons de justice et de dignitĂ©, les Sans-Papiers doivent bĂ©nĂ©ficier de la libertĂ© de circulation et d’installation sans restrictions. Dans cette terrible crise sanitaire due au coronavirus, tou.t.es les migrantes travailleuses et travailleurs invisibilisĂ©.e.s ont Ă©tĂ© exclu.e.s des mesures de prise en charge du gouvernement français : le chĂŽmage partiel, le droit au logement dĂ©cent pour assurer les mesures barriĂšres impossibles Ă  appliquer dans les foyers de rĂ©sidents d’immigrĂ©s aux espaces Ă©troits, insalubres et dans les Centres de RĂ©tention Administrative inadaptĂ©s Ă  la distanciation physique.

Pendant le confinement l’État a failli Ă  la prise en charge de travailleuses et travailleurs Sans-Papiers ainsi que des mineurs isolĂ©s Ă©trangers.

Pourtant, ils participent au développement de la vie sociale et économique de la France. Faisant partie des premiÚres de corvées, malgré des conditions de vie dégradées, les Sans-Papiers ont mené une mobilisation historique en deux actes.

Le 30 mai, ce sont ainsi des milliers de Sans-Papiers et de soutien qui ont rĂ©tablit le droit de manifester en prenant la rue malgrĂ© l’interdiction prĂ©fectorale.

Le 20 juin, nous Ă©tions plus de 50 000 Ă  nouveau pour exprimer notre opposition dĂ©terminĂ©e aux politiques migratoires criminelles de la France et de l’Union europĂ©enne.

AprĂšs la commĂ©moration du 22 aoĂ»t, ce sera l’acte 3 : nous marcherons dans toute la France, pour nous rejoindre Ă  Paris, le 17 octobre et obliger l’État Ă  rĂ©pondre Ă  nos revendications.

  • La libertĂ© de circulation et d’installation de tou.t.e.s
  • La rĂ©gularisation de tous les sans-papiers
  • La fermeture des centres de rĂ©tention
  • Logement pour tou.t.es
  • Exiger que justice soit rendue Ă  tou.t.e.s les migrant.e.s victimes de violence policiĂšre

Nous appelons tout le monde Ă  la manifestation de la 24e commĂ©moration de l’expulsion violente des sans-papiers de l’église de Saint-Bernard.

Manifestons nombreux le samedi 22 aoĂ»t 2020 Ă  partir de 14h30 !

DĂ©part : Place de la RĂ©publique

ArrivĂ©e : Église Saint-Bernard

Union nationale des sans papiers et marche des solidarités


Article publié le 17 AoĂ»t 2020 sur Paris-luttes.info