Contre les foyers prisons Gilets Noirs, On est là ! 🔥

On a le droit de payer mais on n’a pas le droit de vivre dignement.

Ils disent qu’on n’a pas d’adresse ici mais nos parents ils ont vécu dans le foyer parfois pendant 40 ans, ils ont eu plusieurs enfants. Eux ils vont dire que tu ne peux pas héberger des gens parce que c’est une chambre de 18 m2 mais même si c’est une chambre de 1m, c’est mon fils. Là où je vis, il vit. Tout ce que j’ai, il doit avoir ça aussi.

Le gérant rentrent chez nous comme il veut parce que c’est son terrain de foot. Il rentre, il joue comme il veut, il part comme il veut. Il a les double des clés. Le moment où tu n’es pas là, il va rentrer derrière toi, il fait ce qu’il veut. On appelle ça de la discrimination. C’est pas normal ça.

Les mêmes gérants, ils appellent les flics pour faire des interventions dans le foyer.

Les gérants et les flics sont de même père pas de même mère.

Si les gérants foutent la merde, les flics vont dire qu’il a pas fait exprès. Si les policier foutent la merde, les gérants dire que c’est leur droit.

Nous on n’a pas de droit, mais on a le droit de payer notre loyer.

Si tu payes ton loyer, t’as le droit de faire ce que tu veux dans ta chambre. C’est ta maison, c’est pour toi. Les gérants ne respectent jamais leurs contrats. Si tu as un problème dans ta chambre, des fuites, ils refusent de venir pendant des semaines. Si on bloque notre loyer c’est le moment où les gérants vont savoir que vous avez des problèmes que vous avez refusé de reconnaitre. C’est eux qui gèrent le foyer.

On veut du respect. Il faut qu’ils nous respectent.

On veut pas que les flics et les gérants rentrent chez nous. Les foyers c’est pas un marché, il y a des gens qui habitent là.

Nous dans le foyer, on est en prison ouverte.

Il faut toujours construire des prisons ouvertes pour les étrangers. On veut être respectés et laissez nous dignement faire nos vies tranquilles. Hier on était français, colonisés par eux, maintenant on est des immigrés. Tout ça c’est eux qui le disent.

Les discriminations des sans papiers par les gérants et les patrons qui nous exploitent. Les camarades qui sont au centre de rétention, il faut lutter avec ces camarades qui n’ont pas les moyens.

On doit s’organiser contre les arrestations, les discriminations, les violences, dans les foyers.

SAMEDI 22 AOUT

RENDEZ VOUS DES GILETS NOIRS DU 13e CONTRE LES FOYERS PRISONS

13H00, Rue Terre Au Curé

Pour aller voir tous les foyers du quartier et marcher ensemble jusqu’à Place d’Italie 🔥🏴

Gilets Noirs en lutte


Article publié le 14 Août 2020 sur Paris-luttes.info