Octobre 11, 2021
Par Expansive
293 visites


Depuis 4 mois, une centaine de personnes, dont 57 enfants, dorment sous des tentes au parc des Gayeulles, dans des conditions inacceptables (600 mètres à faire pour aller aux toilettes sans lumière quand il fait nuit, pas d’eau sur place, pas d’électricité).

Comment penser que des enfants puissent vivre une scolarité un tant soit peu sereine dans ces conditions ?

Depuis 4 mois des associations, des bénévoles, pallient les manquements des pouvoirs publics en apportant tentes, matériel de camping, eau, nourriture….. afin de rendre ce lieu de misère un minimum vivable.

Depuis 4 mois, ces personnes vivent dans la crainte, l’angoisse, l’insécurité.

Elles subissent de plein fouet la politique raciste de chasse aux migrant.e.s menée par le gouvernement : intervention de la police aux frontières plusieurs fois par semaine, sans ménagement, interpellation et transport au Centre de Rétention Administrative pour plusieurs personnes, aussitôt relâchées…. ces contrôles ayant été déclarés injustifiés par le Juge des Libertés et de la Détention !

L’interorga de soutien aux personnes exilées a interpellé la Municipalité afin qu’elle trouve des solutions, afin qu’elle use de son pouvoir de réquisition. La réponse a été négative. Pourtant Mme la Maire de Rennes avait déclaré qu’il n’y aurait pas d’enfants à la rue pendant son mandat !

Nous avons également interpellé la Préfecture. Réponse négative également. Nous avons rappelé que la Préfecture a également un pouvoir de réquisition. Le secrétaire général adjoint a répondu qu’ils allaient se renseigner !!!… On attend toujours !

Des solutions, des lieux de mise à l’abri, des logements vides existent :

REQUISITION !






Source: Expansive.info