Mars 11, 2017
Par Indymedia Nantes
376 visites


Rendez-vous samedi 11 mars à 16h place du cirque (au niveau de la fontaine).

Le 2 février, Théo 22 ans, est interpellé par 4 agents de la BST.

L’un d’entre eux viole Théo avec sa matraque télescopique, mais ce dernier se fait aussi frapper et insulter. Tout de suite, l’IGPN est saisie et parle d’un accident : son pantalon aurait “glissé tout seul”. Les médias en rajoutent une couche en disant que Théo aurait sauvé un dealer de l’arrestation. Le viol est justifié par avance par un pouvoir qui ne peut admettre les exactions de sa police. Les moyens sont lourds pour protéger les forces de l’ordre. Ainsi, la famille d’Adama, assassiné par la police en juillet 2016, subit constamment les assauts policiers et judiciaires d’un gouvernement qui cherchent systématiquement à dédouaner sa police ; Bagui Traoré, un des frères d’Adama, est aujourd’hui en prison et a entamé une grève de la faim.




Source: