Août 5, 2021
Par Expansive
189 visites


Depuis maintenant trois semaines, les mobilisations contre le pass sanitaire ont débuté, mobilisant plusieurs milliers de personnes dans toutes les villes de france. Un mouvement spontané d’une telle ampleur, d’ autant plus au cœur de l été, nous semble significatif.

La composition de ces manifestations apparaît comme hétérogène, pour le meilleur comme pour le pire : primo manifestant.es, gilets jaunes, quelques syndiqué.es, des autonomes encore peu nombreux ; mais également plusieurs franges de la droite et de l extrême droite, des confusionnistes et des identitaires…

La gauche révolutionnaire apparaît, au moins localement, comme la grande absente de ces mobilisations. Si la critique du confusionnisme au sein de ces rassemblements apparaît légitime, il nous semble toutefois important de ne pas délaisser ce mouvement face à l extrême droite qui prend la place qu’ on lui laisse.

De plus, les raisons sont nombreuses pour lutter contre le pass sanitaire et le renforcement de la société de contrôle. N’ oublions pas que cette mesure s’inscrit dans la continuité d’une politique de plus en plus autoritaire, sécuritaire, raciste et antisociale (loi sécurité globale, loi contre le séparatisme…).

Au-delà des conséquences liberticides évidentes qu’entraîne l’instauration du pass sanitaire, d’autres nous poussent aussi à nous mobiliser. En effet, le pass sanitaire s’accompagne de la possibilité pour le patronat de suspendre les salaires et de licencier les travailleur.euse.s non vacciné.es. Concernant l’ hôtellerie et la restauration, le pass sanitaire permettra le contrôle des clients mais aussi des travailleur.euses avec des conséquences bien plus graves pour les personnes sans-papiers travaillant dans ces secteurs (perte d’emploi, risque d’expulsion…). L’ extension des contrôles d’identités aux lieux recevant du public engendre et renforce des formes d oppressions déjà présentes comme la transphobie et le racisme.

Pour toutes ces raisons, nous appelons à nous retrouver à République samedi à 14h en tête de la manifestation afin de constituer un cortège révolutionnaire, féministe, antifasciste, antiraciste et anti-autoritaire.




Source: Expansive.info