Janvier 23, 2021
Par Rebellyon
218 visites


Pour exiger l’arrêt de la construction du nouveau CRA de Lyon et la fermeture de tous les centres de rétention, rendez-vous le samedi 30 janvier place Bellecour !

En novembre 2019, le gouvernement a annoncé la construction de trois nouveaux centres de rétention administrative à Orléans, Bordeaux et Lyon. D’autres projets sont aussi en cours dans plusieurs villes. Les travaux du nouveau CRA de Lyon sont déjà bien avancés. Il y a déjà un CRA à Lyon, près de l’aéroport, qui enferme des milliers de personnes sans-papiers par an.

Les centres de rétention administrative sont des prisons pour enfermer les personnes qui n’ont pas les bons papiers. Ils sont gérés par la Police aux frontières. Ce sont des lieux où les violences policières, les insultes et les humiliations sont quotidiennes. L’État y enferme des sans-papier.es jusqu’à 90 jours, le temps d’organiser leur expulsion, mais aussi pour les faire souffrir, les traumatiser, les dégoûter de leur présence en France, leur enlever toute perspective d’avenir dans le pays.

L’ouverture du nouveau centre de rétention est prévue pour 2022. Cette construction à Lyon n’est pas due au hasard : le CRA actuel était le seul de toute l’Auvergne-Rhône-Alpes, région de passage pour beaucoup d’exilé·es. Toute personne arrêtée à la frontière avec la Suisse ou l’Italie peut y être enfermée. Ce projet doublera donc les capacités d’enfermement et d’expulsion pour la région. C’est bien la politique menée par l’État depuis plusieurs années : multiplier les rafles et les arrestations, et augmenter les places en rétention et les expulsions, pour réprimer toujours plus les personnes sans-papiers plutôt que de les régulariser.

Ce projet va coûter plus de vingt millions d’euros à l’État. Le terrain sera loué à Vinci pour 100 000 euros par an. C’est le géant du BTP Eiffage qui s’occupe du chantier, avec plein d’autres entreprises qui font ainsi leur business sur l’enfermement des personnes sans-papiers.

Rendez-vous le samedi 30 janvier à 13 heures place Bellecour pour exiger l’arrêt de la construction du nouveau CRA de Lyon et la fermeture de tous les centres de rétention

Liberté pour tous·tes !

Régularisation de tous·tes les sans-papiers !

Ni ici, ni ailleurs !

Ni constructions, ni expulsions !

Manifestation organisée par le collectif des sans-papiers de lyon (csp69), le Genepi Lyon et le collectif Lyon anticra




Source: Rebellyon.info