Depuis plusieurs mois nous constatons avec beaucoup d’inquiétude que les organisations d’extrême-droite aux méthodes fascistes sont en recrudescence au Mans et que cette gangrène ne rampe plus en silence mais s’affirme de plus en plus.
En effet, en plus de polluer les rues avec leur propagande royaliste,
suprémaciste et xénophobe (autocollants et affiches fascistes, fleurs de lys et croix celtiques taguées, croix gammées et sigle SS gravé.es), de distribuer des tracts à l’Université et d’y vendre le journal royaliste « Le bien commun » (notamment l’édition « En marche contre la PMA »), de s’afficher au virage sud du stade MMArena et de recruter dans les clubs de supporters, de dégrader des locaux syndicaux (UNEF et CGT), d’organiser des virées bagarreuses devant les bars dits « de gauche », d’essayer de récupérer le mouvement des Gilets Jaunes (drapeau à fleurs de lys et salut fasciste lors d’une manifestation), d’agresser et menacer des militant.e.s… La section locale de l’Action Française – organisation qui prétend renverser la République pour rétablir la Monarchie – participe à des camps d’été fascistes, organise des séances d’entraînement au combat, des formations toutes les deux semaines au bar Le Globe (« dictateur et roi » ; « la décentralisation face au jacobinisme » ; « le nationalisme intégral »…) et des conférences aux sujets tout aussi inquiétants (« l’islam à la conquête de l’occident » ; « féminisme : où va-t-on ? »…) via l’association Les discussions du Maine, sous couvert de « respectabilité » de leur élu local, Louis de Cacqueray-Valmenier.

Le samedi 14 décembre 2019 à 19h, l’Action Française organise une marche aux flambeaux dans le vieux Mans, partant de la cathédrale Saint-Julien. Une manifestation dont le but est d’honorer la mémoire des Vendéens massacrés au Mans, le concept du « génocide vendéen » étant un thème cher aux idéologues d’extrême-droite.

Nous appelons à organiser une contre manifestation le 14/12, en nous rassemblant à 18h30 sur l’esplanade des Jacobins, afin de barrer la route déjà bien gadouilleuse des fascistes locaux et de leur faire passer ce message :

PAS DE FACHOS DANS NOS QUARTIERS !

PAS DE QUARTIER POUR LES FACHOS !

Pour contacter le collectif : [email protected]


Article publié le 05 Déc 2019 sur Visa-isa.org