Novembre 27, 2021
Par Contrepoints (QC)
233 visites


Le 27 novembre, plus d’une vingtaine de personnes se sont rassemblées à La Pocatière en support avec les communautés Wet’suwet’en qui subissent l’invasion de leur territoire par Coastal Gaslink (CGL) et les forces coloniales canadiennes de la GRC. Les manifestant-es ont marché dans la rue au rythme des slogans «souveraineté Premières Nations/ shut down Canada», «souveraineté Premières nations/ décrisse GRC» «Wet’suwet under attack! What do we do? Stand up and fight back!» et quelques autres pour dénoncer le projet Coastal Gaslink et l’intervention et la présence de la GRC sur le territoire non-cédé de la nation Wet’suwet’en.

 

En soi-disant Colombie-Britannique, des années de politiques extractivistes ont pavé la voie à la multiplication des désastres écologiques tels des feux de forêt et des inondations catastrophiques. Au moment où ces dernières ont détruit de nombreuses routes, forçant des évacuations massives, l’État canadien -sous la forme de sa police coloniale, la GRC- a plutôt choisi d’envahir une fois encore le territoire wet’suwet’en, arrêtant violemment une vingtaine de personnes, là où depuis plus d’une décennie les protecteurs et protectrices de la terre et de l’eau se dressent en première ligne pour empêcher la construction d’un pipeline. La résistance continue et une demande active de solidarité est lancée considérant l’avancée de la construction du pipeline jusqu’à la rivière Wedzin Kwa, source de vie et d’eau potable.

 

#AllOutforWedzinKwa

#RCMPofftheYintah

#shutdowncanada




Source: Contrepoints.media