DĂ©cembre 15, 2020
Par La Bogue
353 visites


Plusieurs centaines de personnes samedi dernier 12 dĂ©cembre Ă  la manifestation contre les lois liberticides et notamment ladite SĂ©curitĂ© globale.

AprĂšs les discours habituels et un dĂ©part mollasson, quelques dizaines de personnes prennent la tĂȘte de la manif et l’animent joyeusement avec des banderoles inventives, des pancartes, des pĂ©tards, des fumigĂšnes et des feux d’artifice. ArrivĂ©s devant la mairie, oĂč devait s’arrĂȘter la manif, les manifestants de tĂȘte continuent et ça suit derriĂšre, la plupart des personnes prĂ©sentes heureuses de ne pas s’en tenir Ă  l’éternelle manif traĂźne-savates. TrĂšs vite on bifurque vers les ruelles de « l’hyper-centre Â», pour nous faire enfin entendre de la population conviĂ©e Ă  consommer avant le futur couvre-feu. Ça anime le tristounet marchĂ© de NoĂ«l, les confettis volent au vent, les fusĂ©es fusent, les fumigĂšnes amĂšnent un peu de couleur dans la grisaille, des papillotes lumineuses grĂ©sillent joyeusement, sous l’Ɠil plutĂŽt amusĂ© des passants. On se dirige vers la place d’Aine, le tribunal, on bifurque et redescend vers la place Denis-Dussoubs, mais en haut du boulevard Victor-Hugo, on marque un temps d’hĂ©sitation, et aprĂšs quelques discussions, c’est parti vers la case-prison, place Winston-Churchill. On s’arrĂȘte un temps devant la maison d’arrĂȘt pour crier, « Mur par mur, pierre par pierre, dĂ©truisons toutes les prison Â», chanter, lancer quelques fusĂ©es, puis direction avenue Saint-Surin, pour faire une aubade Ă  la dĂ©putĂ©e LREM Sophie Beaudouin-HubiĂšre. La dispersion se fera ensuite tranquillement avec la satisfaction d’avoir enfin dynamiser une manif qui s’annonçait bien maussade et dĂ©primante.

Rendez-vous samedi prochain pour de nouvelles initiatives au gré de chacun-e.

JPEG - 453.4 ko
Spéciale dédicace Limoges











JPEG - 1.1 Mo
Devant la maison d’arrĂȘt



Source: Labogue.info