Novembre 25, 2020
Par Paris Luttes
246 visites


Comme prévu, la coordination Stop Loi Sécurité Globale, composée d’avocats, journalistes, représentants syndicaux et associatifs, qui exigeait le retrait de :

  • article 21 sur les caméras piéton
  • article 22 sur les drones
  • article 24 sur la répression pénale des journalistes
  • nouveau schéma de maintien de l’ordre

de la PPL Sécurité Globale, n’a rien obtenu chez Darmanin lundi 23 novembre 2020. Mécanique habituelle du grattage de miette et un peu de spectacle politique de l’indignation…

À peine quelques heures plus tard, les flics étaient trop occupés dans une chasse aux migrants et journalistes en plein Paris, à République et dans le marais. Au programme, les habituels coups de pied, coups de tonfa et humiliations…

après avoir volé leurs tentes (il fait 5 degrés la nuit en ce moment) :

Dans le prolongement des mobilisations du mardi 17 novembre et du samedi 21 novembre…

et puisque le gouffre autoritaire dans lequel se plongent le gouvernement et les parlementaires (et naturellement les syndicats policiers d’extrême-droite) commencent de moins en moins à passer inaperçu, on met les bouchées doubles.

Rendez-vous Samedi 28 Novembre à 14h00, dans les quartiers autour de République




Source: Paris-luttes.info