Mai 15, 2021
Par La Rotative (Tours)
343 visites


Suite à l’annulation de la manifestation pour la journée internationale de lutte contre les LGBTIQ+phobies [1] du 15 mai par le conseil d’administration du Centre LGBTI de Touraine, nous, les co-organisateur.ices et partenaires, prenons également la décision d’annuler toute tentative de manifestation en l’honneur de cette journée. Nous ne cautionnons pas la mise en danger de nos adelphes [2] LGBTIQ+ et/ou racisé.e.s et souhaitons pouvoir les protéger au maximum lors des événements que nous organisons, ce que nous sommes dans l’incapacité de faire à ce stade. Nous vous appelons donc à ne pas manifester le 15 mai.

Nous insistons sur le fait que ce communiqué n’a pas pour but de rendre de comptes face aux attaques de l’extrême-droite envers la démarche qui a été la nôtre : nos combats sont justes et nos initiatives justifiées.

Nous, en tant qu’organisations, collectifs et associations militant.e.s tourangelles.aux, renouvelons notre soutien aux initiatives menées par nos camarades et adelphes LGBTIQ+, racisé.e.s, handicapé.e.s, travailleur.se.s du sexe, et aux femmes, victimes d’oppressions de manière générale, pour s’organiser en non-mixité. La mise en place de réunions et de cortèges non-mixtes est un outil d’émancipation et de lutte, auto-organisée par les personnes discriminées et est essentielle au bon fonctionnement de nos mobilisations.

L’emballement médiatique qu’a suscité l’organisation d’un cortège en non-mixité racisée LGBTIQ+ par le Collectif Antiraciste de Tours (CarTours) pour la marche maintenant annulée du 15 mai, est plus que disproportionné.

Nous renouvelons bien entendu notre soutien au CarTours37 et au Centre LGBTI de Touraine qui ont dû faire face à une vague de haine raciste suite à ces évènements. Les cortèges non-mixtes ne sont pas une nouveauté et ont bien entendu vocation à demeurer une initiative récurrente, faite par et pour les personnes discriminées qui le souhaitent.

Cet emballement médiatique est le fruit d’une récupération politique par la droite et l’extrême-droite, ayant allègrement menti au sujet de cette marche, allant jusqu’à parler de « [manifestation] interdite aux blancs » et à reprendre ses thèses, comme le mythe du « racisme anti-blanc », pour mieux apporter la confusion. Nous dénonçons à ce titre la grande complaisance de certains médias envers l’extrême-droite, relayant ces mensonges et mettant en danger des personnes déjà victimes de violences et propos LGBTIQ+phobes, racistes, sexistes et les exposant à un harcèlement constant depuis quelques jours.

La lutte pour les droits des personnes LGBTIQ+ ne s’arrête pas le 15 mai et nous continuerons de lutter pour ceux-ci ainsi que contre les LGBTIQ+phobies, le racisme et toutes les formes d’oppressions systémiques, contre l’extrême-droite et sa banalisation dans l’espace publique et contre la violence et la haine que colportent celles-ci.

Nous rappelons que les manifestations, cortèges et rassemblements ne sont pas les seuls moyens d’action à notre disposition dans le militantisme et que la lutte se poursuit en ligne, dans les groupes militants ou même dans la sphère intime.

Collectif Antiraciste de Tours (CarTours), Collectif antifasciste tourangeau, Ouvre les yeux Tours, Nous Toutes 37, Actions Féministes Tours, STRASS – Syndicat du Travail Sexuel, Stop harcèlement de rue – Tours 37, Déconstruisons Tou(rs)

Illustration : Cary Bass-Deschenes (CC BY-SA 2.0).




Source: Larotative.info