Juillet 1, 2019
Par Rebellyon
4 visites


Les politiques anti-migratoires françaises poussent de plus en plus d’exilé-e-s à la rue, alors même que l’État est dans l’obligation d’héberger les demandeurs-euses d’asile, les mineur-es isolé-es et les personnes en situation de vulnérabilité, quelque soit leur nationalité.

Contrairement à ce beaucoup pensent, l’été est tout autant meurtrier que l’hiver. Suite au succès du premiers rassemblement nous continuons la lutte.

C’est pourquoi nous appelons à un rassemblement ce lundi 1er juillet au parc Montel 27 Rue du Bourbonnais, 69009 Lyon à 18H.

Au climat général de xénophobie et de racisme partout en Europe ; aux politiques anti-migratoires de plus en plus sévères et meurtrières ; à la fermeture des frontières qui entraîne la traite d’êtres humains (esclavage en Libye, réseaux de prostitution, maltraitances, tortures, etc.) ; aux traitements inhumains et dégradants réservés aux exilé-es dans les centres de rétention : nous devons opposer une solidarité sans faille.

De plus, les politiques anti-migratoires françaises poussent de plus en plus d’exilé-e-s à la rue, alors même que l’État est dans l’obligation d’héberger les demandeurs et demandeuses d’asile, les mineur-es isolé-es et les personnes en situation de vulnérabilité, quelque soit leur nationalité.

En parallèle, le nombre de logements vides explose et favorise la spéculation immobilière.

Malgré l’été, c’est bien la misère qui tue et non le froid. La plupart des squats sont pourtant expulsés en dehors de la trêve hivernale. A Lyon, la situation devient critique.

C’est pourquoi nous appelons à un rassemblement ce lundi au parc Montel 27 Rue du Bourbonnais, 69009 Lyon à 18H

Venez nombreux-euses !

La solidarité est notre arme !

Collectif Amphi Z




Source: Rebellyon.info