FĂ©vrier 4, 2021
Par Sans Nom
400 visites


La police du 93 en panne sĂšche
Le Point, 3 février 2021 (extrait)

Les nouvelles 5008 flambant neuves arrivĂ©es rĂ©cemment sur le dĂ©partement grĂące Ă  une dotation du ministĂšre de l’IntĂ©rieur vont-elles rester au garage ? PrĂ©venue dĂšs aoĂ»t 2020 du changement de prestataire pour la fourniture de carburant, la DTSP 93 n’a pas dĂ©livrĂ© Ă  temps Ă  ses policiers les nouvelles cartes essence. Une note du SecrĂ©tariat gĂ©nĂ©ral pour l’administration avait annoncĂ© la fin du marchĂ© dĂ©volu au pĂ©trolier BP au profit du rĂ©seau de stations-service Total et Shell. Ces deux derniĂšres compagnies sont dĂ©sormais censĂ©es alimenter toutes les voitures sĂ©rigraphiĂ©es sur le ressort de la prĂ©fecture de police depuis le 1er juillet 2020 jusqu’au 30 juin 2023.

Mais, visiblement l’information n’est pas redescendue du bureau de l’inspecteur gĂ©nĂ©ral François LĂ©ger, patron de la DTSP, vers le terrain. Le dernier dĂ©lai des cartes essence de l’ancien prestataire est arrivĂ© Ă  Ă©chĂ©ance mardi. Certains Ă©quipages se sont retrouvĂ©s le bec dans le gasoil en allant faire le plein avant de partir en mission. Dans la journĂ©e, des consignes ont Ă©tĂ© donnĂ©es pour limiter les dĂ©placements.

Une solution provisoire a Ă©tĂ© trouvĂ©e ce matin : les fonctionnaires doivent se rendre – aux heures de bureau – au garage Nord, gĂ©rĂ© par la PP et situĂ© dans le 19e arrondissement de Paris pour s’approvisionner. ConsidĂ©rant qu’il est ouvert tous les jours
 sauf le week-end, les fonctionnaires ont intĂ©rĂȘt Ă  ĂȘtre prĂ©voyants (
) Dans les Hauts-de-Seine, la police connaĂźt des problĂšmes identiques. ContactĂ©s, ni la DSPAP ni le DTSP 93 n’ont donnĂ© suite Ă  nos sollicitations.

Note : L’immense garage Nord de la prĂ©fecture de police est situĂ© au 110 boulevard Macdonald (Paris-19). Il gĂšre l’entretien mĂ©canique et carrossier des vĂ©hicules de police parisiens.


Les policiers des Hauts-de-Seine et de la Seine-Saint-Denis
en panne d’essence

un site policier, 3 février 2021

Pagaille et panne sĂšche ce mercredi [3 fĂ©vrier] pour les policiers du 92 et du 93. Ces derniers ont reçu pour instruction de ne plus utiliser leurs cartes essence actuelles pour faire le plein des vĂ©hicules de service. Un nouveau contrat interministĂ©riel a Ă©tĂ© signĂ© l’étĂ© dernier par la direction des achats de l’État (DAE) pour mutualiser « la fourniture de carburants terrestres Â» notamment, prĂ©cise une note du secrĂ©tariat gĂ©nĂ©ral pour l’administration datĂ©e du 19 aoĂ»t dernier.

Un nouvel accord a Ă©tĂ© conclu avec de nouveaux prestataires concernant le carburant et le lavage des voitures de police. Il a dĂ©butĂ© le 1er juillet 2020 et s’achĂšvera le 30 juin 2023. Oui mais voilĂ , il y a eu un lĂ©ger ratĂ© dans l’organisation. Les policiers des Hauts-de-Seine et de la Seine-Saint-Denis n’ont pas reçu leurs nouvelles cartes essence. Ordre leur a Ă©tĂ© donnĂ© de ne plus utiliser les anciennes et dans les commissariats, de nombreux vĂ©hicules se sont retrouvĂ©s Ă  sec ce mercredi.

« Les quelques cartes attribuĂ©es aux services spĂ©cialisĂ©s comme les CSI ou les BAC N ont Ă©tĂ© distribuĂ©es dans les districts pour permettre aux policiers des commissariats de faire le plein. Il n’y en a pas beaucoup mais en plus, elles sont plafonnĂ©es Ă  700 euros par jour Â», nous explique un gradĂ© de la prĂ©fecture de police. Dans les commissariats des deux dĂ©partements, de nombreux vĂ©hicules sont restĂ©s sur le parking ce mercredi.

Autre problĂšme : pour faire le plein, les fonctionnaires doivent se rendre au Parc Nord situĂ© dans le XIXe arrondissement de Paris. Il est ouvert de 8h Ă  19h
 et il est fermĂ© le week-end. « Cela peut reprĂ©senter une cinquantaine de kilomĂštres aller-retour selon les commissariats Â», constate cette mĂȘme source. Les policiers vont devoir s’armer de patience et s’organiser pour trouver des solutions.




Source: Sansnom.noblogs.org