Mars 3, 2022
Par Bure Bure
296 visites

Du 1er au 7 février dernier, c’était la semaine de chantier à l’ancienne gare de luméville.

Ce lieu qui a connu de nombreux groupes et de nombreux événements venus bastonner le nucléaire, a bientôt vingt ans (enfin, dans pas si longtemps, quoi). Les chantiers successifs ont progressivement transformé cette ancienne gare désaffectée en maison habitable pleine de souvenirs et de vies !

Alors voilà, un chantier de plus !

Pour 2022, l’objectif était : isoler la gare, partout où on le pourrait si l’énergie, le temps et les sous nous le permettaient.
Et bah on peut dire que l’objectif a été superbement atteint ! Nous étions à peu près quarante toute la semaine du mardi au lundi. Tous les chantiers optionnels proposés ont été réalisés et les chantiers principaux ont été aboutis en (presque) toute décontraction. Ce travail d’isolation a fait de la gare (lieu historiquement froid et rude en hiver) un nouveau nid douillet dans lequel on pourrait désormais hiberner de novembre à mars, au moins !

La semaine a apporté beaucoup d’enthousiasme. Pour les personnes qui préparaient la semaine, pour les personnes qui y sont venues, pour les personnes qui ont raccroché les wagons en voyant cette horde d’excité-es de l’isolation, et pour les personnes qui sont toujours content-es de voir plein de monde dans tous les sens faire plein de trucs dans tous les sens ; bref, pour à peu près tout le monde, cette semaine a été joyeuse, riche de partages et …. . Désormais, les habitant-es de la gare disposent :

– d’une cuisine isolée où il fait souvent trop chaud maintenant,

– d’un salon où il fait bon facilement en allumant le poêle (pour nos futures réus),

– d’un sleeping MINT (Meufs-Intersexes-Non binaires-Trans) nouvellement aménagé qui est trop classe (et qui multiplie ses couchages avec une mezzanine et son sursleeping),

– d’un nouvel espace (la surbibliothèque) en cours d’aménagement (qui réjouit déjà beaucoup d’imaginaires).

– d’une bibliothèque pour lire, discuter ou geeker au calme au chaud (même si l’état de la fenêtre nous inquiète … mais le chantier aura permis de mettre cette urgence sur la table !)

En espérant n’oublier aucun chantier resté invisible à nos yeux de rédacteurices de ce petit compte-rendu de chantier, on tenait à envoyer des bons gros paquets de reconnaissance et de gratitude pour :

-l’équipe isolation de la cuisine que tout le monde venait observer tellement c’était joli (et aussi à qui on piquait tous les outils),

-l’équipe courants d’air qui n’hésitait pas à se coincer dans les pires recoins pour traquer tout ce qui fait bouger les toiles d’araignées,

-l’équipe isolation de la bibliothèque, (qui a sue partager lespace avec l’équipe élèc).

– L’équipe élèc qui a su améliorer nos capacités de stockage et s’entraîner à la pratique de la contorsion (pour travailler au milieu des autres chantiers).

-l’équipe isolation du toits qui n’hésitait pas à monter sur des échafaudages pour poser de l’isolant,

-l’équipe sleeping MINT en mixité choisie qui a vu les choses en grand pour ce chantier et n’a pas manqué de se donner les moyens de l’aboutir (d’ailleurs la soirée d’inauguration était beaucoup trop cool)

-l’équipe tournante de cantine qui a ravi nos estomacs tout le long du chantier

-l’équipe plancher de la surbibliothèque qui s’est motivée en début de semaine en toute autonomie et n’a pas lâché l’affaire jusqu’à la (presque) fin du chantier

-l’équipe dépallettage sans qui rien n’aurait été possible

-l’équipe découpe d’isolants sans qui rien non plus n’aurait été possible

Et globalement, nous voulions adresser au moins autant de reconnaissance et de gratitude pour toutes les attentions, toutes les tâches quotidiennes, toutes les petites choses qui ont rendu cette semaine confortable et joyeuse !
ça a été la fourmilière pendant 8 jours ; c’était intense mais ça marchait !
L’auto-organisation de notre groupe de quarante a tourné au poil de bien des manières ; alors, ça donne envie pour la suite !

La suite, parlons-en !
Et oui, la phase 2 du chantier d’isolation de la gare (mais pas que) est posée la semaine du 1 au 7 juin (4 mois après tout pile).
Bon, évidemment, il y a plein d’autres raisons de venir passer du temps à la gare (ne serait-ce que pour des soirées jeu dans cette cuisine merveilleusement chauffée).
On vous en dira plus prochainement ; on est un chouette groupe à préparer cette semaine, encore tout joyeux et enthousiaste de la semaine de chantier passée.

Merci mille à toutes les personnes qui ont contribué à faire exister cette semaine de chantier d’hiver et à bientôt dans le coin ou ailleurs !

Ni nuke, ni maître, ni mari !
Maintenant, on est vraiment plus chauds que CIGéo

03/03/2022




Source: Bureburebure.info