Novembre 26, 2021
Par Sans Nom
176 visites


Un policier municipal de Magny-les-Hameaux attaqué chez lui
actu78, 25 novembre 2021

Qui en veut aux gendarmes et à la police de Magny-les-Hameaux ? Le qui serait à mettre au pluriel. Et la réponse reste entière alors que l’on commence un compte des attaques lancées contre ces institutions.

Dernier fait en date, dans la nuit du jeudi 18 au vendredi 19 novembre. Vers 1 heure du matin, un ou plusieurs individus ont lancé des pierres sur les vitres du logement personnel d’un policier municipal. Un cocktail Molotov a également été projeté. Il a explosé et n’a pas mis le feu à la demeure où se trouvaient la conjointe et les enfants de l’agent. Aucun blessé n’a été à déplorer. Toutefois, selon nos informations, toute la famille resterait particulièrement choquée par cet événement. L’agent a été mis en arrêt.

Cet événement vient s’ajouter à trois autres, visant cette fois la brigade de gendarmerie. Un site classé militaire par son affectation et sur lequel sont logés les personnels et leurs proches.
Au soir du lundi 15 novembre, vers 23 heures, les bâtiments ont été visés par des jets de bouteilles et de pierres.
Une première attaque avait été enregistrée durant la nuit d’Halloween, entre le 31 octobre et le 1er novembre. Une quinzaine de personnes avait jeté des pierres et tiré des mortiers. Deux jours plus tard, ce sont des bouteilles en verre qui avaient été lancées dans l’enceinte et en direction des logements.

Contactée, la gendarmerie a confirmé l’ouverture de deux enquêtes. La première, attachée aux attaques de la brigade, a été confiée à la section de recherches de Versailles. La seconde, concernant le policier municipal, a été transmise à la brigade de recherches de Rambouillet. « Nous avons densifié notre présence dans le secteur. À notre connaissance, il n’y a pas de fait particulier qui aurait pu générer ces événements », a confié un officier.


Une brigade de gendarmerie des Yvelines attaquée deux fois
en une semaine

actu78, 8 novembre 2021

La gendarmerie des Yvelines a mené de grandes opérations de contrôles, ce vendredi 5 et ce samedi 6 novembre 2021. Des renforts avaient été envoyés à Magny-les-Hameaux, depuis les brigades de Rambouillet, de Saint-Rémy-lès-Chevreuse et de Chevreuse, notamment aux alentours du quartier du Buisson.

Ce déploiement découle, selon nos informations, d’une double attaque subie par les effectifs de Magny-les-Hameaux, la semaine dernière.

La première a eu lieu durant la nuit d’Halloween, entre le 31 octobre et le 1er novembre : « Alors que les enfants et les mamans étaient sortis pour aller demander des bonbons, une quinzaine de personnes est arrivée. Elles ont jeté des pierres et tiré des mortiers contre les locaux mais aussi contre les logements. »

Selon cette même voix, une nouvelle attaque a eu lieu deux jours plus tard. « Des bouteilles en verre ont été jetées dans l’enceinte de la brigade et vers les domiciles. Deux attaques, qui plus est d’une gendarmerie, ça n’arrive jamais dans les Yvelines. Surtout qu’il s’agit d’une enceinte militaire. »

Contacté, le patron de la gendarmerie a confirmé l’attaque qui a eu lieu la nuit d’Halloween.




Source: Sansnom.noblogs.org