La gazette du Val-d’Oise / samedi 22 aoĂ»t 2020

[
] Jeudi 20 aoĂ»t 2020, de multiples tags ont Ă©tĂ© dĂ©couverts un peu partout dans la commune. La mairie, la gendarmerie, la salle des fĂȘtes mais aussi l’espace Marianne ont Ă©tĂ© ciblĂ©es. Certaines inscriptions visent directement Luc Puech D’Alissac, le nouveau maire. « Alissac Ă  merde : mort aux fascistes et aux islamistes Â», pouvait -on encore lire sur les murs de la salle des fĂȘtes, jeudi matin.

« On ne sait pas encore si c’est l’acte d’un ou de plusieurs hommes, prĂ©cise l’élu. Il y a une enquĂȘte approfondie et nous travaillons main dans la main avec les gendarmes.
Selon les premiers éléments recueillis, les faits se seraient déroulés dans la nuit du mercredi 19 au jeudi 20 août 2020, entre 1h et 3h du matin.
Outre ces tags, les vitrines de quatre banques de la commune ont également été dégradées : celles du Crédit Lyonnais, du Crédit agricole, du Cic et de la Société Générale.
« Une masse aurait Ă©tĂ© vraisemblablement utilisĂ©e », ajoute Luc Puech D’Alissac. [
]


Article publié le 23 AoĂ»t 2020 sur Attaque.noblogs.org