Act for freedom now ! / mardi 18 avril 2020

Le 29 octobre 2018, deux compas anarchistes ont été arrêté.e. à devant chez eux/elles, à Madrid, car accusé.e.s de « dégradations par le feu » d’un distributeur automatique de billets de la banque Bankia. Cela a été réalisé dans le cadre de l’anniversaire de l’arrestation de Lisa, compagnonne anarchiste condamnée à 7 ans de prison pour le braquage de la « Pax bank » à Aix-la-Chapelle (Allemagne).

Après 2 ans, les compas ont reçu l’acte d’accusation, avec lequel on demande leur condamnation à 3 ans de prison et des frais de 17 000 euros, montant que Mapfre (la compagnie d’assurance de Bankia et partie civile) considère nécessaire pour couvrir les dégâts aux distributeur de billets et les frais du procès.
Actuellement, les compas sont libres dans l’attente d’une date de procès.

Cette affaire, ainsi que toutes les affaires répressives à l’encontre de compas anarchistes dans le monde entier, est une nouvelle attaque contre l’anarchisme et ses pratiques. Indépendamment de l’innocence ou de la culpabilité des compas, car ceux-ci sont des termes propres à la démocratie bourgeoise qui ne cherche qu’à cataloguer et à criminaliser toute forme de rébellion contre tout ce qui nous opprime.
Il faut répondre aux attaques permanentes que nous subissons non seulement au niveau répressif, mais aussi au quotidien, c’est pourquoi nous publions ces affiches et ces tracts contre les banques, qui sont l’un des piliers les plus importants de cet ordre qui nous écrase.

Solidarité avec les compas inculpés d’incendie d’un distributeur de billet !
Brûle ta banque, récupère ta vie !
Mort à l’État et vive l’anarchie !

Pour télécharger la brochure (en espagnol), cliquer ici.


Article publié le 21 Août 2020 sur Attaque.noblogs.org