Macron s’est présenté comme l’homme nouveau qui ne sortait pas des milieux politiques habituels, qui allait bousculer le ronron habituel, virer les politiciens professionnels et mettre à leur place des hommes et des femmes jeunes, issus de la fameuse « société civile » dont on ne sait pas trop de quoi il s’agit. Même le fait qu’il soit issu des milieux bancaires était présenté comme un fait positif car cela lui conférait l’image d’un type en phase avec la gestion du réel. Bref, tout ce que la France avait (…)


AUTOUR DES GILETS JAUNES