Février 23, 2019
Par Indymedia Nantes
27 visites


Lors de son intervention au dîner annuel du mal nommé Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF), Macron a annoncé son intention de faire adopter par la France la définition de l’antisémitisme défendue par l’IHRA, laquelle inclut l’antisionisme. Il a par ailleurs réitéré des propos amalgamant antisionisme et antisémitisme. L’UJFP dénonce cette offensive contre le mouvement de solidarité avec la Palestine et, plus largement, contre les luttes de l’immigration et la solidarité internationale.




Source: