Janvier 11, 2021
Par Squat.net
257 visites


Venez nous aider à tenir ce lundi 11 janvier dès 8H le 47 rue Béchevelin à la Guillotière contre le froid et pour participer à la défense du quartier : prenez vos bols, on a de la soupe.

Salut, ça ne t’aura pas échappé : il caille sévère. Dormir dehors c’est l’horreur. S’entasser chez les potes à droite à gauche peut vite toucher ses limites à 4 par chambre. Alors passer la nuit au pied ou à côté d’un bâtiment vide, ça devient insupportable.

Cette fois-ci, le bâtiment est demandé depuis des années par un collectif d’habitant·es du quartier. Au détour d’une phrase anodine dans le Progrès, t’apprends que Grand Lyon Habitat veut y parachuter une « organisation humanitaire internationale ». S’il est vrai que celle-ci comptait destiner ce bâtiment à l’aide au logement d’urgence, comme elle l’a affirmé dans les colonnes du Progrès, cette occupation devrait la réjouir.

L’urgence absolue c’est d’héberger les potes qui dorment à la rue dont la plupart sont en demande d’asile, alors même que c’est à l’Etat de leur trouver de les loger. Avec cette occupation, dans trois jours ils et elles auront un toit sur la tête. Or on est là depuis le 8 janvier, donc dès ce lundi et cette publication, on ne peut plus être délogé·es sans décision de justice.

La Métropole a toute une ville de lieux vides à offrir. Elle choisit de court-circuiter tout concertation « démocratique » sur le devenir du bâtiment. La concertation ce sera sur « plus tard », dans des mois ou des années peut-être : le temps des institutions c’pas celui des vivant·es.

La manip’ se veut subtile (installer une fondation avec des visées sociales), elle n’en reste pas moins gestionnaire. D’une main elle propose des projets sociaux pour mieux de l’autre nous chasser hors de bâtiments ou de quartiers entiers. De nombreux collectifs proposent par exemple à la Métropole d’héberger enfin toutes les personnes mineures à sa charge, et de cesser de payer pour des portes blindées, des alarmes, des caméras de surveillance.

On s’oppose à ce pouvoir centralisateur qui prétend connaître mieux que nous nos besoins et envies. Personne ne l’a attendu ni au passé pour l’Amphi Z et le collège Maurice Scève, ni au présent pour l’Espace Communal de la Guill’, le Kluster, la Maison Sans-Soucis ou récemment le squat solidaire l’Île Egalité de Cusset.

Du coup, ça y est, c’est décidé, on continue de prendre part à cette résistance collective qui bourgeonne partout à Lyon, et notamment à la Guillotière. Les pouvoirs publics veulent virer les pauvres et le habitant.es historiques du quartier, à coup de hausse de loyer, d’expulsions et de destructions de bâtiments, de flics… Nous ne les laisserons pas faire en restant les bras croisés.

Est-ce que tu veux en être ? Rendez-vous au croisement des rues Salomon Reinach et Béchevelin à la Guillotière pour bâtir ensemble. Tu peux prendre un bol, y’aura de la soupe !

47 rue Béchevelin
La Guillotière, Lyon
https://squ.at/r/8635


Les sans papiers https://radar.squat.net/fr/groups/topic/sans-papiers
Des squats à Lyon https://radar.squat.net/fr/groups/city/lyon/squated/squat
Des squats expulsés à Lyon https://radar.squat.net/fr/groups/city/lyon/field_active/1/squated/evicted
Des groupes (centres sociaux, collectifs, squats) à Lyon https://radar.squat.net/fr/groups/city/lyon
Des événements à Lyon https://radar.squat.net/fr/events/city/Lyon


Rebellyon, le 11 janvier 2021 https://rebellyon.info/Venez-nous-aider-a-tenir-ce-lundi-11-22849




Source: Fr.squat.net