Octobre 24, 2020
Par Squat.net
371 visites


À nouveau, l’état d’urgence sanitaire liĂ©e au Covid19 montre que les personnes sans-abri sont les grandes oubliĂ©es des politiques publiques. En effet, comment respecte-t-on le couvre-feu Ă  21 heures lorsqu’on a pas de chez-soi ?
La non action des pouvoirs publics, qui n’ouvrent jamais suffisamment d’hĂ©bergements dignes aux familles et personnes, les contraignent Ă  survivre Ă  la rue et les rendent victimes de plans d’urbanisme.
Ce seront donc, sur la seule mĂ©tropole lyonnaise, des milliers de personnes isolĂ©es, de personnes ĂągĂ©es, des familles, des enfants, des exilĂ©.es qui se retrouvent, comme toujours Ă  la rue dans l’indiffĂ©rence totale.
AccentuĂ©e par l’épidĂ©mie du Covid-19, la crise Ă©conomique touche en silence plusieurs des milliers de familles. C’est Ă©galement le cas de personnes dĂ©jĂ  Ă©conomiquement fragilisĂ©es par cette sociĂ©tĂ© libĂ©rale. Les nouveaux et nouvelles Ă©lu·es Ă  la MĂ©tropole se sont engagé·es Ă  « Lutter contre le sans-abrisme, le mal-logement et Ă  dĂ©velopper une offre d’habitat adaptĂ©e aux besoins des Grand·e·s Lyonnais·e·s. Pour permettre Ă  toutes et tous de vivre dans un logement confortable et adaptĂ© Ă  leurs besoins, tout au long de la vie et quelle que soit leur situation. »
Pourtant sans action claire de leur part depuis leur Ă©lection, nous nous mobilisons Ă  nouveau, pour la rĂ©quisition (l’occupation) de logements libres et vacants.

Nous, nous rĂ©quisitionnons (occupons) des bĂątiments laissĂ©s vides par des instances publiques. Mairie, mĂ©tropole, ou rĂ©gion, incapables d’assurer notre droit Ă  se loger, dĂ©pensent plutĂŽt des millions d’euros de surveillance et en intervention des forces publiques tandis que nous essayons de mettre les personnes concernĂ©es Ă  l’abri de leurs manquements.

La solution : réquisitionner (occuper) des bùtiments appartenant à la Métropole, ceux appartenant aux mairies lyonnaises et à la région, vides et vacants depuis de nombreuses années.

Nous occupons ce bĂątiment depuis le mercredi 20 octobre, soit plus de 48h dans le quartier de Sans-Soucis, pour que soient mises Ă  l’abri des personnes prĂ©caires sans chez-soi.

MĂ©tropole et Mairie vertes ? Maintenant Ă  Lyon pas d’expulsion sans relogement ! Nous exigeons la rĂ©quisition des bĂątiments vides et vacants appartenant Ă  la MĂ©tropole, Ă  la rĂ©gion et aux Mairies.

Rejoignez-nous, ce samedi matin, a 10h, devant la maison du judo, 12 rue Saint-Théodore Lyon 03

Le petit dĂ©j’ vous attend
Un collectif de soutien aux personnes sans chez-soi


Mise à jour: 11h23. La police nationale est là, attend l’OPJ pour les preuves 48h. C’est calme, douce musique
 Il faut toujours du monde.


Des squats Ă  Lyon https://radar.squat.net/fr/groups/city/lyon/squated/squat
Des squats expulsés: https://radar.squat.net/fr/groups/city/lyon/field_active/1/squated/evicted
Des groupes (centres sociaux, collectifs, squats) Ă  Lyon https://radar.squat.net/fr/groups/city/lyon
Des événements à Lyon https://radar.squat.net/fr/events/city/Lyon


Rebellyon, le 24 octobre 2020 https://rebellyon.info/Requisitions-de-biens-immobiliers-libres-22656




Source: Fr.squat.net