Communiqué de Solidaires 69 et de Solidaires étudiant.es Lyon :

Ce dimanche 20 octobre vers 14h00, un petit groupe de fascistes est parvenu à pénétrer dans l’immeuble où se trouve le local de l’Union Syndicale Solidaires Rhône. Ils ont réussi à tirer vers eux un camarade qui se tenait à la porte pour le jeter dans les escaliers et le rouer de coups avant de détaler lors de l’intervention d’autres camarades de Solidaires étudiant·e·s, alors en formation syndicale au local.

L’Union Syndicale Solidaires Rhône et Solidaires étudiant·e·s Lyon apportent tout leur soutien au camarade victime de cette attaque. Elles l’ont accompagné pour déposer plainte et l’Union Syndicale Solidaires Rhône portera également plainte.

Cette lâche attaque n’est hélas pas une première à Lyon. Plusieurs locaux militants ont été la cible des fascistes : ceux de la CGT, de la CNT, du Parti Communiste, la librairie La Plume noire ou Radio Canut… On dénombre encore de trop nombreuses agressions par des fascistes à l’encontre de personnes parce que jugées non blanches, étrangères, lesbiennes, homosexuelles , trans, militantes…

Il est hors de question que les fascistes tentent de faire régner la peur alors qu’un mouvement social d’ampleur se construit.

Nous constatons que les groupes fascistes lyonnais dissous se reconstituent, qu’ils disposent toujours de locaux malgré les interdictions. C’est inacceptable, tout comme il est inacceptable de voir des médias, des élu·e·s, des partis voire des membres du gouvernement attiser la haine, la xénophobie, le racisme et l’islamophobie.

No Pasaran

Plus d’infos : Solidaires Rhône


Article publié le 22 Oct 2019 sur Lahorde.samizdat.net