Dans la nuit du samedi 13 au dimanche 14 juin à Lyon, un flic qui rentrait de soirée avec sa femme a été roué de coups en bas de chez lui. Il en a perdu une cheville…

« Les faits se sont donc déroulés vers 4h30 du matin ce dimanche, dans le secteur du boulevard Yves Farge dans le 7e arrondissement. Hors service, le policier se garait non loin de chez lui et vit alors une voiture s’arrêter brusquement à sa hauteur. En sont sortis deux individus véhéments. « Je vais t’enculer sale flic ! », aurait lancé d’ailleurs l’un d’entre eux, qui le connaissait dans des circonstances qui restent à éclaircir. Conscient du danger, le fonctionnaire et sa femme remontèrent dans leur véhicule où il appela du renfort et signala la plaque d’immatriculation de l’autre voiture.
Alors que le duo belliqueux tentait de rameuter des jeunes du quartier, le policier et sa compagne auraient essayé de rallier leur immeuble. Et alors qu’ils allaient entrer dans le hall, une douzaine de jeunes leur sont tombés dessus. De nombreux coups ont été distribués, notamment à l’aide d’une matraque téléscopique.

Le policier aurait poussé sa compagne à l’intérieur du bâtiment avant d’être tabassé au sol. C’est finalement un voisin et les renforts en approche qui mettront en fuite la bande, laissant leur victime dans un état grave.
Pris en charge par les pompiers et le Samu, puis hospitalisé à Lyon, le fonctionnaire a été sérieusement blessé à la cheville et au tendon. Trois os ont été cassés par les coups reçus, une opération est envisagée dans les prochains jours. Quant à sa femme, elle a obtenu 3 jours d’ITT.
Une enquête a été ouverte et a déjà permis, selon une source proche du dossier, de retrouver la voiture des deux personnes qui avaient reconnu le policier et avaient dirigé le groupe lors du passage à tabac. Le véhicule était toutefois abandonné. »

[Repris de LyonMag, 14/06/2020]


Article publié le 16 Juin 2020 sur Sansattendre.noblogs.org