Janvier 27, 2019
Par Alternative Libertaire Nantes
298 visites


Les salarié.es de la centrale de Cordemais se sont lancé.es dans une grève reconductible pour défendre le projet de reconversion de la centrale au charbon en une centrale à biomasse. L’État français a annoncé la fermeture d’ici 2022 des quatre dernières centrales à charbon. Cordemais et ses deux tranches de 600 mégawatts, près de Nantes, […]




Source: