Comment construire un mouvement large contre l’islamophobie ? La réponse n’est pas si simple, même si nous pouvons avoir quelques pistes. Malgré tout, il faut commencer là où nous sommes et ne pas attendre que des manifestations massives aient lieu pour prendre l’initiative.

Réunion publique féministe contre l’islamophobie

Toutes en Grève 31, en tant qu’assemblée féministe, et une quinzaine d’autres collectifs et associations, ont lancé la Coordination Féministe (fb) en mai 2020. Ce mardi 18 mai, à 18h, nous organisons avec la Commission féministe du Front Contre l’Islamophobie (fb) une réunion publique en ligne, en direct via Zoom et Facebook live, sur les pages des organisatrices.

Lutte contre l’islamophobie et féminisme : quelles solidarités politiques ?

🌸 Voici l’événement Facebook pour annoncer cette soirée : https://fb.me/e/2i8gntx4p

🌞 Si vous souhaitez participer par Zoom sur un navigateur internet : https://us02web.zoom.us/j/88959816903?pwd=ZVpDRXVUeWVzMU1uTUFRMFFvMXBVdz09.

⭐️ Si vous avez l’application, Zoom, voici l’identifiant de la réunion : 889 5981 6903 ainsi que le code secret : 441717.

N’hésitez pas à partager sur vos radios, vos blogs personnels et autres comptes instagram – même si vous ne pouvez pas participer. N’hésitez pas non plus à en parler autour de vous, à invitez vos camarades et vos collègues, même celleux qui sont déjà convaincu·es. Enfin, diffusez aux organisations antiracistes, féministes, aux coordinations locales contre l’islamophobie, et tout autre organisation qui susceptible d’être intéressée autour de chez vous.

Description de la soirée

Notre féminisme, nos collectifs, nos associations et assemblées, réunis dans la Coordination Féministe, doivent réfuter et dénoncer les mensonges de l’État, de Marlène Schiappa et du gouvernement, qui prétendent se soucier de l’émancipation des femmes. Nous devons aussi réfuter et dénoncer toutes les autres tendances à récupérer nos luttes à des fins racistes, nationalistes, xénophobes, ou islamophobes. Réfuter, dénoncer bien sûr, mais nos ne pouvons pas pas nous en contenter.

  • Alors que l’islamophobie prend de l’ampleur en France depuis des décennies et que le projet de loi contre ledit séparatisme marque une accélération dans les discours, la réglementation et les violences islamophobes.
  • Alors que les femmes et particulièrement celles portant le voile sont parmi les premières victimes de cette islamophobie.
  • Alors que cette loi vise à renforcer la précarité sociale et économique des femmes musulmanes et alimente les débats médiatiques autour du voile et de la visibilité des femmes musulmanes dans l’espace public, en faisant des cibles privilégiées des agressions.
  • Alors que le projet de loi prévoit de renforcer le contrôle sur nos associations et notre capacité à nous organiser entre nous.

Nous prenons part au débat et nous ferons entendre notre voix et notre féminisme en opposition au pseudo-féminisme raciste du gouvernement, de la classe politique et des médias.

Pour comprendre la dimension sexiste de la loi contre ledit séparatisme et réfléchir ensemble à la manière dont nous pouvons agir contre les offensives sexistes et racistes du gouvernement.

Pour tenter de répondre à :

1/ Pourquoi la loi contre le dit séparatisme est une une loi sexiste et islamophobe ?

2/ Quel féminisme pour lutter contre l’islamophobie et sa dimension genrée ?

3/ Comment agir ensemble ?

A mardi ⚡️

Adblock test (Why?)




Source: Iaata.info