De jeunes amis et lecteurs ainsi que le théâtre de l’Échangeur à Bagnolet ont décidé de reprendre les lundisoir, à savoir des rencontres et des discussions autour de textes publiés sur lundimatin. L’invité de cette 7e soirée,sera Eric Vuillard.

« Parler à partir de la littérature est pour moi, avant tout, une manière de ne pas parler à la place des autres » déclarait Éric Vuillard au cours d’un entretien accordé à lundimatin en mars 2019, à l’occasion de la sortie de La guerre des pauvres, au moment même où un soulèvement opposait, en un sens, une politique expressive à la représentative. Il s’agira d’aller y voir de plus près dans cet acte qui s’ajoute aux actes plutôt qu’il ne les commente.

D’abord, son rapport à l’histoire. Sous la plume d’Éric Vuillard, c’est en effet nombre de grands récits figés, de mythes fondateurs de la politique, qui s’en trouvent démis. Ensuite, la langue : les révolutions en portent-elles une, et si oui laquelle ? Enfin, qu’attendre d’une institution, la littérature, dont l’une des figures tutélaires, Flaubert, se voyait baptiser comme « idiot de la famille » ? Brûlante question, précisément parce qu’Éric Vuillard déclare lui-même : « On n’écrit pas de littérature pendant les révolutions, on a soudain mieux à faire ».

Dans lundimatin, d’Éric Vuillard, on pourra (re)lire :

https://lundi.am/Dialogue-avec-Eric-Vuillard

https://lundi.am/Histoire-de-la-colonne-infame-Alessandro-Manzoni

https://lundi.am/A-propos-de-l-incarceration-de-Vincenzo-Vecchi-par-Eric-Vuillard

Vous pouvez suivre les évènements de lundisoir sur facebook.

Le programme automne-hiver de la suite de Lundisoir est le suivant :

02/12 : discussion avec des « envoyés spéciaux » de retour de Hong Kong.

16/12 : discussion avec Sandra Lucbert.


Article publié le 11 Nov 2019 sur Lundi.am