DĂ©cembre 6, 2020
Par Marseille Infos Autonomes
375 visites


En marge des dĂ©bats sur les violences policiĂšres, il y a eu ce vendredi 4 dĂ©cembre, des dĂ©bordements liberticides au sein de l’executif. Bref retour via les rĂ©seaux sociaux.

Macron a beaucoup enervĂ© les policiers avec des propos qui tranchent fortement avec ceux d’il y a quelques mois, quand il disait que les violences policiĂšres, dans un Ă©tat de droit, ça n’existe pas. Enfin, il sauvegarde les institutions rĂ©publicaines en rejetant certains policiers la faute de la violence.

Bref du coup les flics eux appellent Ă  carrĂ©ment nous tirer dessus par l’intermĂ©diaire de l’association Hors Service :

Le gouvernement a votĂ© un dĂ©cret pour ficher Ă  peu prĂšs tout ce qui n’est pas un entrepreneur macroniste. Parmi les multiples nouveautĂ©s, les services pourront recueillir des informations sur l’opinion des personnes surveillĂ©es, leurs pseudos Twitter, des donnĂ©es de santĂ©, le tout pour des finalitĂ©s Ă©largies qui dĂ©passent la sĂ©curitĂ© publique. Les dĂ©crets sont retrouvables ici :

Décret Fichier de prévention

DĂ©cret Gestion de l’information

DĂ©cret EnquĂȘtes administratives




Source: Mars-infos.org