Décembre 6, 2020
Par Marseille Infos Autonomes
355 visites

En marge des débats sur les violences policières, il y a eu ce vendredi 4 décembre, des débordements liberticides au sein de l’executif. Bref retour via les réseaux sociaux.

Macron a beaucoup enervé les policiers avec des propos qui tranchent fortement avec ceux d’il y a quelques mois, quand il disait que les violences policières, dans un état de droit, ça n’existe pas. Enfin, il sauvegarde les institutions républicaines en rejetant certains policiers la faute de la violence.

Bref du coup les flics eux appellent √† carr√©ment nous tirer dessus par l‚Äôinterm√©diaire de l‚Äôassociation Hors Service :

Le gouvernement a vot√© un d√©cret pour ficher √† peu pr√®s tout ce qui n‚Äôest pas un entrepreneur macroniste. Parmi les multiples nouveaut√©s, les services pourront recueillir des informations sur l‚Äôopinion des personnes surveill√©es, leurs pseudos Twitter, des donn√©es de sant√©, le tout pour des finalit√©s √©largies qui d√©passent la s√©curit√© publique. Les d√©crets sont retrouvables ici :

Décret Fichier de prévention

Décret Gestion de l’information

Décret Enquêtes administratives




Source: Mars-infos.org