La section syndicale du Syndicat indépendant biélorusse de Naftan à Novopolotsk a été expulsée de ses locaux. Auparavant, l’enregistrement de l’organisation avait été annulé.

Les représentants du syndicat disent qu’ils prévoyaient de faire appel de cette décision devant le tribunal, ils n’allaient donc pas quitter les lieux. Il y a deux semaines, Olga Britikova, présidente du syndicat indépendant de Naftan, a été libérée après 75 jours d’arrestation.

Récemment, il y a eu une véritable chasse aux syndicats indépendants de la part des forces de sécurité. Il y a un mois, leurs bureaux ont été perquisitionnés et des personnes ont été arrêtées.

Les défenseurs des droits humains ont reconnu les militants détenus comme des prisonniers politiques. Comme indiqué précédemment, le 25 mai, une perquisition a eu lieu dans le bureau du Syndicat indépendant biélorusse à Soligorsk. Le dirigeant syndical Aleksandr Mishuk a été arrêté et probablement emmené à Minsk.




Source: Laboursolidarity.org