Septembre 11, 2022
Par Demain Le Grand Soir
75 visites

Ci-dessous un court texte anonyme, suivit d’un texte de GĂ©rard Delteil, qui nous ont Ă©tĂ© envoyĂ©. Il a le mĂ©rite de donner un Ă©clairage diffĂ©rent suite au dĂ©cĂšs d’Élisabeth 2 au moment oĂč nous sommes noyĂ©s sous des tonnes d’informations sirupeuses sur la dĂ©funte par l’ensemble de mĂ©dias et l’ensemble des forces politiques parlementaires (du RN aux “Insoumis”).

Notons cependant que, paradoxalement, la dĂ©mocratie anglaise, chapeautĂ©e par la monarchie (reposant sur le concept de “droit divin”, c’est Ă  dire sur du sable)est beaucoup pernicieuse que la dĂ©mocratie rĂ©publicaine française, reposant sur un prĂ©sident qui peut tout se permettre car ayant reçu l’onction du suffrage universel (rĂ©putĂ© inattaquable).

1 – J’ai couvert des meurtres de masse pour justifier la colonisation , ma famille s’est enrichie sur le dos des sous humains que nous avions crĂ©Ă© dans les colonies et sur le trafic d’esclaves auparavant, j’ai toujours approuvĂ© la ligne dure face aux syndicalistes et aux mouvements d’émancipations, j’ai couvert les crimes ( viols, violence, etc…) des membres de ma famille, j’ai toujours Ă©tĂ© ouvertement homophobe utilisant l’église dont je suis la cheffe pour ralentir le processus de normalisation de l’amour, j’ai des dizaines de comptes offshore et dans des paradis fiscaux d’argent dĂ©tournĂ©, mon bilan carbone est Ă©quivalent Ă  celui de plus de 300 000 britanniques…. Je suis … Je suis … L’ordure pour laquelle pleurent trop de monde, Elisabeth 2
.

2 – MONARCOMANIA

Elisabeth 2 a Ă©clipsĂ© Zelensky au hit parade de l’omniprĂ©sence sur les Ă©crans. Va falloir sans doute supporter ça pendant une quinzaine de jours, suivis d’une autre quinzaine de couronnement. Les obsĂšques vont parait-il coĂ»ter 35 millions d’euros. Le coĂ»t du couronnement n’a pas encore Ă©tĂ© calculĂ©. Les contestataires soulignent le caractĂšre parasitaire de la clique royale. Mais cette monarchie n’est pas seulement un vestige absurde du passĂ©. C’est une institution qui a une fonction au service de l’ordre capitaliste. Un(e) souverain(e) hĂ©rĂ©ditaire est un Ă©lĂ©ment de continuitĂ© et de stabilitĂ© du systĂšme auquel il est possible d’avoir recours en cas de crise grave. Les prĂ©sidents, et mĂȘme les dictateurs, sont amovibles, pas les rois. La succession hĂ©rĂ©ditaire d’un dictateur n’est jamais pleinement garantie. Il faut la justifier au moins par un simulacre d’élection. Les rois n’ont mĂȘme pas Ă  faire semblant de se prĂ©occuper de l’avis du peuple.

Ce n’est donc pas un hasard si l’hommage Ă  la reine de l’ancienne plus grande puissance impĂ©rialiste mondiale fait l’unanimitĂ© dans la classe politique, de Sarkozy et Le Pen Ă  Macron et Poutine, en passant par les sous-fifres comme Panot, Roussel et Corbyn. Il serait de mauvais goĂ»t pour ceux qui espĂšrent participer un jour Ă  la gestion de l’Etat de refuser de prĂȘter allĂ©geance Ă  une institution sacrĂ©e. Bien sĂ»r les mĂ©dias ne sont pas en reste et n’hĂ©sitent pas Ă  nous vendre le mythe frauduleux d’une souveraine moderniste et fĂ©ministe.

GĂ©rard Delteil




Source: Demainlegrandsoir.org