Janvier 27, 2021
Par Paris Luttes
284 visites


Appel

Ci-dessous, l’appel de l’événement Facebook partagé par de nombreux collectifs.

Pour la première fois depuis le début de la mobilisation contre la loi sécurité globale, l’ensemble des collectifs et la coordination appelle à ne faire qu’un seul rassemblement dans toute la France.

Et ce sera à Paris, lieu de tous les pouvoirs.

Que tous ceux qui combattent cette loi et toutes les mesures liberticides qui s’accumulent depuis des mois viennent à Paris pour lutter.

Soyons encore plus nombreux que le 28 novembre (200 000 sur Paris).

Soyons encore plus uni.e.s et déterminé.e.s .

Face au mutisme du pouvoir, seuls l’union et le courage pourront faire la différence.

La Loi Sécurité Globale, le cauchemar d’Orwell

La surveillance, c’est la protection

Le travail, c’est la liberté

La smart-city, c’est le progrès

Les JO Paris 2024 sont l’occasion d’une vitrine internationale et d’un laboratoire grandeur nature des technologies sécuritaires et liberticides : caméras, drones, reconnaissance faciale partout. La Loi Sécurité Globale est la transcription dans la loi d’une partie du Livre Blanc du ministère de l’intérieur visant à autoriser des développements technologiques qui ne seront ensuite plus jamais remis en cause. C’est la porte ouverte à un monde où toute conflictualité sera tuée dans l’oeuf. Un récent article à ce sujet : Ni en 2024, ni jamais, NON au Big Brother Olympique

Le mouvement contre la Loi Sécurité Globale

Précédentes manifs :

  • Mardi 17 Novembre 2020 : rassemblement à proximité de l’Assemblée Nationale, affrontements boulevard Saint-Germain, anniversaire 2 ans des Gilets Jaunes
  • Samedi 21 Novembre 2020 : rassemblement place du Trocadéro, la police compresse tout le monde dans un tout petit périmètre, en pleine crise du Covid, utilisation de drones par la police
  • Samedi 28 Novembre 2020 : après le tabassage de Michel Zecler, énorme manifestation très suivie entre République et Bastille, nombreux affrontements sur la fin du parcours et à Bastille, utilisation de plusieurs drones simultanément
  • Samedi 5 Décembre 2020 : manif déter entre Porte des Lilas et Gambetta, très nombreux affrontements avant Saint-Fargeau, quelques manifs sauvages, retour sur République en fin de journée, beaucoup de blessés dont certains graves (main arrachée), utilisation de drones par la police
  • Samedi 12 Décembre 2020 : manif entre Châtelet et République, Lallement se venge, les CRS chargent 32 fois sur le boulevard Sébastopol sur des manifestants en nasse mobile qui ne peuvent que subir.

    Près de 150 interpellations au hasard pendant que Darmanin s’en vante et communique à l’Assemblée Nationale. BFM dira d’un manifestant couvert de sang qu’il « s’est maquillé » (avant d’admettre piteusement avoir dit n’importe quoi). Médiapart réalise une enquête minutieuse du déroulé de la manifestation. La presse réactionnaire se félicite du « maintien de l’ordre ». Note que les camarades des Brigades Populaires de Solidarité Aubervilliers-Pantin ont décrit une répression ciblée lors de cet manif

  • Samedi 5 Janvier 2021 : manif de collectifs de victimes des violences policières et de leur famillle, en mémoire de Cédric Chouviat, dans le 16e arrondissement
  • Samedi 16 Janvier 2021 : manif dans la neige entre la place Félix Éboué et Bastille. Un retour ici

Du côté de l’État :




Source: Paris-luttes.info