L’éclaireur de Châteaubriant / vendredi 11 septembre 2020

La FNSEA 44 et les Jeunes agriculteurs de Loire-Atlantique ont communiqué, vendredi 7 août 2020, sur des actes de vandalisme subis par plusieurs exploitations agricoles dédiées à l’élevage à Héric et Casson (Loire-Atlantique).


Dans la nuit de mercredi 5 à jeudi 6 août, trois élevages de Loire-Atlantique, dans le secteur de Casson et Héric, ont été victimes d’intrusions. Le matin, les éleveurs ont fait la malheureuse découverte de tags sur leurs bâtiments, avec les inscriptions suivantes : « Élevage : berceau des pandémies », « Sauvez des vies, abolissez l’élevage ».

Un nouvel acte de ce genre a été commis mardi 8 septembre 2020. Mais cette fois ci, les choses sont allées plus loin, puisque des tags « comparent l’élevage au nazisme » ont été découverts sur les murs de l’exploitation d’un de ses responsables de la FNSEA 44.
On y voit les inscriptions suivantes : « éleveur≠agriculteur », « suprémaciste », spéciste » et « SS ». [à ce propos, ça pourrait être intéressant de rélire la revendication d’autres tags, ici ; NdAtt.]


Article publié le 12 Sep 2020 sur Attaque.noblogs.org