Septembre 8, 2018
Par Quartiers Libres
30 visites


Gaza 1956 : en marge de l’histoire

Joe Sacco

6 ans de travail, plus de 400 pages, pour mettre au jour un massacre perpétré par l’armée israélienne sur la population de Gaza, en 1956, et que l’Histoire a tout fait pour oublier. Hautement considéré par ses pairs auteurs, les médias et ses lecteurs du monde entier, Sacco poursuit son engagement sincère, courageux, âpre, rigoureux et nécessaire. Son œuvre est une charge explosive qui a fait voler en éclats les limites de la bande dessinée. C’est lors d’un reportage pour le magazine «Harper’s» en 2001, que Joe Sacco se remémore une brève citation, une note de bas de page, lue dans un rapport de l’ONU. Elle parlait d’un massacre de près de 275 civils, perpétré par l’armée israélienne à Khan Younis et d’une dizaine d’autres à Rafah, ville voisine, en 1956. Difficile à croire, alors entre novembre 2002 et mai 2003, le dessinateur reporter se rend à trois reprises sur le terrain, afin d’établir la véracité de cette tragédie et embarque le lecteur à la recherche de traces du massacre.

 

 




Source: