Juin 12, 2022
Par Mille Babords
159 visites

Les régimes coloniaux ou post-coloniaux des archipels océaniens ont des incidences sur les productions culturelles comme l’écriture. En Kanaky-Nouvelle-Calédonie, l’administration Macron, outre le déni de la souveraineté du peuple kanak sous couvert des règles de démocratie formelle, ne propose aucune issue possible. Que peut la littérature et quelles attitudes les écrivains ont-ils face à cet horizon bouché ?

Plus d’infos :

https://www.courtechel-transit.org/




Source: Millebabords.org