Octobre 3, 2022
Par Union Communiste Libertaire (UCL)
234 visites

Depuis fin février 2022, début de la guerre déclenchée par le pouvoir russe en Ukraine, les Brigades éditoriales de solidarité ont publié 10 tomes, chacun d’une centaine de pages, mis à disposition gratuitement sous forme de pdf. Qui (ne) se cachent (pas) derrière ces brigades éditoriales  ? L’initiative en revient au collectif des éditions Syllepse (Paris)  ; le projet est porté en commun avec les éditions Page 2 (Lausanne), M Éditeur (Montréal) et Spartacus (Paris), les revues New Politics (New York), Les Utopiques (Paris) et ContreTemps (Paris), les sites À l’encontre (Lausanne) et Europe solidaire sans frontières, ainsi que le blog Entre les lignes entre les mots (Paris), le Centre tricontinental (Louvain-la-Neuve) et le Réseau syndical international de solidarité et de luttes.

Il s’agit avant tout de donner la parole aux militantes et militants des mouvements sociaux en Ukraine. Syndicalistes, féministes, solidaires des personnes immigrées, qu’ils et elles se revendiquent socialistes révolutionnaires, anarchistes, écologistes, trotskistes, antimilitaristes, internationalistes, autogestionnaires, toutes et tous expliquent pourquoi leur priorité est la lutte contre l’invasion militaire russe, et en quoi cette priorité ne gomme pas leurs oppositions au régime de Zélensky (notamment vis-à-vis des droits des travailleuses et travailleurs, des femmes, des migrantes et migrants), au «  libéralisme  » économique et à tous les impérialismes. Ils et elles énoncent leurs aspirations émancipatrices.

Ces témoignages, accompagnés de textes de réflexion à propos de la situation politico-militaire, de l’impérialisme, de la solidarité internationaliste, mettent en exergue la nécessité du soutien à toutes celles et ceux qui luttent en Ukraine  ; mais aussi au Bélarus et en Russie. Ils font le lien avec les initiatives solidaires concrètes, sur une base de classe, prises par divers courants syndicaux, politiques, associatifs dans le monde  ; en France, cela renvoie notamment aux convois syndicaux du Réseau syndical international de solidarité et de luttes, à l’intersyndicale, à la coordination nationale du Réseau européen solidarité Ukraine.

Du côté des éditions Syllepse, le soutien à la résistance populaire ukrainienne passe aussi par la publication de plusieurs livres des éditions Medusa de Kyiv, la mise à disposition de cartes postales reprenant des dessins de Katya Gritseva, artiste et militante originaire de Marioupol, actuellement réfugiée à Lviv, et la création de tee-shirts en soutien à l’organisation Sotsialniy Rukh (« Mouvement social »). En complément, à paraitre en octobre, un livre, L’Ukraine insurgée.

Christian (UCL Banlieue sud-est)




Source: Unioncommunistelibertaire.org