par zones-subversives.com L’insurrection du printemps 2016 – Zones subversives – Global

|
réflexion / analyse

Les cortèges de tête ont donné une nouvelle tonalité au mouvement social. Il incarne les potentialités de la révolte de la jeunesse. mais il illustre aussi les limites du mouvement du printemps 2016.

La rue exprime à nouveau sa colère. Le mouvement de 2016 a brisé la chape de plomb de l’état d’urgence et le climat de pacification sociale. Une nouvelle génération découvre les joies de la révolte.

Le journal en ligne Lundimatin publie désormais une revue papier. Son numéro 0 de « Mars/Août 2016 » revient (…)

Source: http://bxl.indymedia.org/spip.php?article16337 -