L’écrasante majorité des identifiées et/ou assignées femmes subissent des oppressions croisées. Etre féministe, pour nous, c’est refuser l’instrumentalisation et la hiérarchisation des luttes à des fins racistes et/ou classistes. C’est refuser la soumission au système totalitaire marchand, aux politiques libérales nationalistes et capitalistes où la peur de l’Autre, la haine et l’individualisme règnent en maître, c’est refuser l’organisation de l’assimilation à l’ordre établi par les technocrates du genre.

Face à la recrudescence d’agressions et de violenceS sur les personnes trans, pédé, gouines, pansexuelles, intersexes, asexuelles, non binaires, face à la précarisation des Putes par l’Etat, face aux racismes et à l’islamophobie exacerbé.es , face à l’invisiblisation des personnes en situation de handicap, face aux discriminations grossophobes, et en solidarité avec les personnes psychiatrisées, ainsi qu’avec toustes les migrant.es avec ou sans papiers, nous rompons avec l’ordre hétérosexuel reproductif, exprimons notre solidarité et notre force et appelons à riposter contre les masculinités hégémoniques destructrices. Si l’un.e de nous est insulté.e, harcelé.e, violé.e, tué.e, incarcéré.e, nous le sommes toustes.

Nous martelons notre volonté de résister hors des institutions qui régissent nos vies malgré nous et par-delà les frontières qu’elles nous imposent et dont nous ne voulons pas. Nous ne négocierons pas nos droits avec le pouvoir qui nous opprime et qui nous réprime.

Rebellyon.infoest un site collaboratif d’infos et de luttes à Lyon, membre du réseau Mutu

Par Information Anti Autoritaire Toulouse et Alentours (IAATA),

Source: http://iaata.info/L-institutionnalisation-des-luttes-est-une-impasse-Ouvrons-un-horizon-2878.html