Juillet 6, 2022
Par Archives Autonomie
178 visites

Nous commençons à mettre en ligne les documents de la Ligue des communistes internationalistes (LCI), petit groupe de militants communistes oppositionnels en Belgique au cours des années 1930.

Ce groupe est quasi-inconnu, il est Ă  peine Ă©voquĂ© dans les livres, brochures et articles qui s’intĂ©ressent Ă  cette pĂ©riode de l’entre-deux guerres, marquĂ©e par des bouleversements majeurs issus de la guerre 1914-18.

Celle-ci engendra une vague rĂ©volutionnaire mondiale et en mĂȘme temps une contre-rĂ©volution qui ne fut pas seulement le fait des Etats capitalistes dĂ©fendant leurs privilĂšges, mais aussi de la Russie rĂ©volutionnaire se transformant en son contraire dĂšs 1921. Cette vague rĂ©volutionnaire suscita d’immenses espoirs pour des millions de prolĂ©taires qui pensĂšrent que le moment Ă©tait venu d’abattre toutes formes d’exploitation et de domination. Elles s’organisĂšrent en consĂ©quence sous diffĂ©rentes formes et sous des drapeaux divers. La crĂ©ation de l’Internationale communiste en 1919 est une des expressions la plus consĂ©quente de ce besoin ancrĂ© en l’humanitĂ© de se regrouper pour se dĂ©fendre et passer Ă  l’attaque contre le vieux monde. Puis cette Internationale communiste devint un agent actif de la contre-rĂ©volution, ce qui ne se passa pas sans rĂ©sistance acharnĂ©e. Des oppositions virent le jour en son sein. Et lorsqu’on Ă©voque cela, c’est au trotskisme que l’on pense, puis incidemment Ă  d’autres oppositions se reconnaissant dans le courant de la gauche italienne, de la gauche germano-hollandaise mais pas Ă  la Ligue des communistes internationalistes. Les reprĂ©sentants de ces diffĂ©rents courants ne l’évoquent que marginalement pour mieux faire ressortir leurs thĂšses respectives.

Son histoire est donc Ă  faire. Sortir de l’ombre ses publications : le Bulletin, les tracts, les textes de discussion, les correspondances avec d’autres groupes oppositionnels. Faire connaĂźtre sa pratique, ses analyses sur les Ă©vĂ©nements importants des annĂ©es 30, ses prises de position.

* * * * *

Nous nous sommes efforcĂ©s d’écrire une longue prĂ©sentation, premiĂšre esquisse de son histoire et de poser quelques jalons. Les documents sur lesquels nous nous sommes basĂ©s sont fragmentaires, c’est pourquoi nous n’avons pas la prĂ©tention de prĂ©senter une histoire complĂšte, achevĂ©e… et partisane. Nous ne faisons que livrer une partie de cette histoire, Ă  chacun.e d’en faire bon usage.

Pour cette fois-ci, nous n’allons pas mettre en ligne l’ensemble des documents, c’est beaucoup et comme pour toutes les bonnes choses, il faut savoir faire durer le plaisir de la dĂ©couverte, prendre le temps de digĂ©rer.

Nous commençons par les sommaires du Bulletin de la Ligue des communistes internationalistes en français et en nĂ©erlandais (Bulletijn van de[n] Bond van Internationaal-Kommunisten), ainsi qu’un ensemble d’articles ressaisis qui mettent en avant les prises de positions classistes et internationalistes de la LCI. Quelques exemples :

Enfin nous signalons l’article “Les grĂšves de juillet” (Bulletin n°2 de 1933) sur la grĂšve des mineurs en Belgique en 1932 car ce fut un conflit extrĂȘmement dur – l’armĂ©e est intervenue – et trĂšs peu connu.

* * * * *

La sommes des documents que nous prĂ©sentons et prĂ©senterons proviennent des diffĂ©rentes sources que nous prĂ©cisons dans la rubrique et les sommaires. Nous tenons toutefois Ă  remercier particuliĂšrement les archivistes du CarCob qui veillent sur le fonds AdhĂ©mar Hennaut et nous ont permis d’y avoir accĂšs en toute facilitĂ©.




Source: Archivesautonomies.org