Novembre 19, 2017
Par Le Monde Libertaire
189 visites

Médecins sans Frontières dénonce les conditions de détention des migrants vendus aux enchères dans des camps tenus par des passeurs en Lybie. Ils font parfois face à des abus, tortures et privations. Souvent parqués dans des espaces non destinés à les accueillir, peu lumineux et peu ventilés, les migrants doivent survivre malgré des maladies liées à ces conditions et à la pénurie d’eau : des problèmes de peau comme la gale, des maladies respiratoires, des diarrhées potentielle




Source: