Octobre 27, 2021
Par Union Communiste Libertaire (UCL)
327 visites


Solidarité antifasciste internationale
En soutien aux antifascistes allemand.e.s qui subissent une forte répression nous partageons le communiqué de Die Plattform.
En cette période de montée du fascisme et de replis nationalistes, l’internationalisme est notre arme.

Le communiqué de Die Plattform :

Ensemble contre leur justice de classe : liberté pour Jo, Dy, Lina, Findus, Ella et Jan

Au cours des derniers mois, nous avons vu comment la répression de l’État contre l’antifascisme militant et les militants résistants s’est intensifiée dans toute l’Allemagne. L’été dernier a été marqué par plusieurs procès contre des militants de gauche ou anarchistes : activistes et structures.

A Nuremberg s’est terminé le procès de notre camarade anarchiste Jan, accusé d’avoir crié après un policier. Il doit désormais être emprisonné pendant 14 mois. Le procès de l’antifasciste Lina s’est ouvert en Saxe, qui est accusé par le procureur de la République d’avoir été à la tête d’un groupe qui a attaqué des cadres néo-nazis dans les environs de Leipzig. Et enfin le procès contre les deux antifascistes de Stuttgart Jo et Dy a pris fin. Ils seraient derrière les barreaux pour environ 4,5 ans et environ 5,5 ans pour leur implication présumée dans un conflit avec des militants du pseudo-syndicat fasciste « Zentrum Automobil ». En été, Findus, un autre antifasciste de Stuttgart, a été condamné à plusieurs années de prison. A quelques centaines de kilomètres au nord, Ella est également assise derrière les barreaux, condamnée pour avoir résisté au défrichement de la forêt de Dannenröder. Nous ne devons pas oublier la répression constante contre le mouvement de libération kurde.

Toute cette vague de répression n’est pas un accident. Cela coïncide avec le durcissement national des lois sur la police et les rassemblements ces dernières années. L’État cible les mouvements de résistance et essaie de les briser avec des lois répressives, des forces de police arbitraires et de longues peines de prison pour les militants individuels dans leur ensemble. Les gens devraient être dissuadés de se défendre contre leur oppression. L’État veut briser les structures qui soutiennent la résistance. La raison en est claire. Les contradictions du système capitaliste deviennent de plus en plus aiguës. Un virage à droite, l’isolement du monde extérieur, la crise climatique, les guerres et la paupérisation montrent que ce système n’a pas d’avenir pour la classe dépendante des salaires. Pour qu’ils ne se défendent pas, la résistance déjà existante doit être étouffée dans l’œuf.

C’est exactement ce que nous ne devons pas permettre ! Lorsque l’État attaque des individus, nous devons nous unir et repousser ces attaques. Nous déclarons donc notre solidarité avec les militants politiques qui sont actuellement en détention ou qui sont toujours en procès. Votre combat est aussi notre combat et nous ne vous laisserons pas seuls !


Pour construire un mouvement révolutionnaire !
Liberté pour tous les prisonniers politiques ! A bas toutes les prisons !

https://www.dieplattform.org/2021/10/22/zusammenstehen-gegen-ihre-klassenjustiz-freiheit-fuer-jo-dy-lina-findus-ella-und-jan/




Source: Unioncommunistelibertaire.org