Novembre 26, 2022
Par ACRIMED
224 visites

Critique des médias : une revue de presse hebdomadaire. Si ce n’est exhaustive, au moins indicative. Au programme : du 19/11/22 au 25/11/22.

Liberté d’informer

« Peut-on censurer des articles qui ne sont pas encore écrits ? En première instance, le Tribunal de commerce de Nanterre a répondu oui », et Reflets a été interdit « de publier de nouvelles informations issues de la fuite de données qui avait servi à la rédaction des premiers articles. » L’audience en appel, prévue le 23/11, a été renvoyée au 30/11. De plus, une audience « au fond » est prévue le 15/12. Ce n’est pas tout : le même Patrick Drahi – c’est Altice qui avait assigné Reflets – a aussi « tenté de censurer France Culture » !

« La liberté d’informer devant la justice », Reflets, 21/11 [article réservé aux abonnés].

« Censuré, le média Reflets.info passera en appel le 30 novembre », L’Humanité, 24/11 [article réservé aux abonnés].

« Comment Patrick Drahi a tenté de censurer France Culture », L’informé, 22/11 [article réservé aux abonnés].

Autre contexte, autre tribunal, mais procédé comparable : « Le président du tribunal judiciaire de Paris a fait injonction à Mediapart de ne pas publier de nouvelles révélations sur les pratiques politiques du maire de Saint-Étienne, après celles du chantage à la sextape. » De nombreuses sociétés de journalistes, associations et organisations de journalistes ont exprimé leur solidarité envers Mediapart, qui a contesté la décision. Une audience s’est tenue le 25/11, et le délibéré sera rendu le 30/11.

« Un magistrat ordonne la censure préalable d’une enquête de Mediapart », Mediapart, 21/11.

« Derrière la censure de Mediapart, l’étrange ordonnance pré-écrite par la défense de Gaël Perdriau », Marianne, 23/11 [article réservé aux abonnés].

« Une attaque sans précédent contre la liberté de la presse », Informer n’est pas un délit, 22/11.

« Recours contre la censure : les syndicats de journalistes et la FIJ aux côtés de Mediapart », communiqué intersyndical, 25/11.

« Communiqué de presse de la NUPES », 22/11.

« La censure préalable d’une enquête de Mediapart provoque un tollé et une proposition de loi », Mediapart, 22/11 [article réservé aux abonnés].

« Proposition de loi visant à faire respecter la règle du contradictoire en matière de droit de la presse », Sénat, 21/11.

« Au procès de la censure de Mediapart, un front uni contre une “catastrophe judiciaire” », Mediapart, 25/11 [article réservé aux abonnés].

Liberté d’informer, aussi :

« Russie  : des représailles contre les journalistes qui couvrent les manifestations », Amnesty International, 24/11.

Économie des médias et conditions de travail des journalistes

La semaine dernière, nous mentionnions les grèves à RMC/BFM-TV et au Parisien. Cette fois, c’est la rédaction de La Nouvelle République qui s’est mobilisée.

« Grève reconduite à la Nouvelle République : la revalorisation salariale au cœur de la mobilisation », France Bleu, 21/11.

« “La Nouvelle République” : la grève est suspendue, pas la colère ! », communiqué SNJ et SNJ-CGT, 24/11.

Économie des médias, toujours, côté service public de l’audiovisuel :

« “45 millions d’euros d’économies” : Delphine Ernotte révèle sa stratégie pour boucler le budget de France Télévisions », Pure Médias, 23/11.

« “Des chiffres et des lettres”, Noëlle Bréham… pourquoi autant de CDD à France TV et Radio France ? », Le Parisien, 19/11 [article réservé aux abonnés].

« France Bleu : syndications, c’est perdants-perdants ! », communiqué intersyndical, 23/11.

Et du côté du secteur privé :

« Les géants du numérique redescendent sur terre », Mediapart, 19/11 [article réservé aux abonnés].

« Le journaliste Hugo Clément lève 1,5 million d’euros pour son site Vakita », L’informé, 23/11 [article réservé aux abonnés].

« Editis : Xavier Niel, Daniel Kretinsky, Reworld Media et Mondadori candidats au rachat », La Lettre A, 25/11 [article payant].

« “Gamekult” tombe, et avec les derniers lambeaux de la presse jeu vidéo », Libération, 22/11 [article réservé aux abonnés].

« “Touche pas à mon poste !”, l’émission de Cyril Hanouna, bat des records d’audience grâce, en partie, aux téléspectateurs les plus âgés », Le Monde, 23/11 [article réservé aux abonnés].

« Cyril Hanouna, l’emprise d’antenne », Libération, 25/11/2022 [article réservé aux abonnés].

« Face à Vincent Bolloré, David Cormand demande à la Commission européenne d’agir ».

On commençait par ça la semaine dernière : plusieurs appels à dons ont été lancés récemment (dont celui d’Acrimed). On peut y ajouter ceux de Frustration et Arrêt sur images.

Critique des médias

Plusieurs cibles de la critique des médias cette semaine. Les éditorialistes économiques en général, et Dominique Seux en particulier…

« Une réforme de bon sens” : à la radio, des éditos partisans d’une réduction des droits au chômage », Acrimed, 24/11.

« Dominique Seux, chantre du capitalisme à la papa », Arrêt sur images, 19/11 [article réservé aux abonnés].

Le traitement médiatique du dérèglement climatique…

« COP27 : la grande oubliée des médias », Arrêt sur images, 23/11 [article réservé aux abonnés].

« Dans Touche pas à mon poste, on parle (beaucoup) plus de slips que du changement climatique », Vert, 24/11.

Mais aussi : Qatar, chasse, transphobie et banalisation de l’extrême droite.

« Chez Euronews, les motifs d’inquiétude se multiplient au sein de la rédaction », Le Monde, 24/11.

« Du “beauf aviné” aux accidents, la chasse dans le viseur des médias », Arrêt sur images, 22/11 [article réservé aux abonnés].

« Dans les médias, le discours transphobe se répand sans retenue ni scrupule », 20 Minutes, 23/11.

« Supplément femmes : non à la banalisation de l’extrême droite », communiqué de la section SNJ du groupe Nice Matin, 24/11.

Hors catégorie

« Résultats de la consultation citoyenne Comment permettre à chacun de #MieuxSinformer ? », De Facto.

« Publicité : l’industrialisation de la manipulation », Résistance à l’agression publicitaire, 25/11.

Agenda

- 10/12, à Paris : débat « La gauche et la presse », organisé par la Gauche démocratique et sociale (GDS), à l’occasion des 30 ans de la revue Démocratie & Socialisme.

- 12/12, à Paris : « Journalistes pigistes : s’organiser pour se faire respecter », soirée organisée par le SNJ-CGT.

Acrimed est une association qui tient à son indépendance.
Nous ne recourons ni à la publicité ni aux subventions.
Vous pouvez nous soutenir en faisant un don ou en adhérant à l’association.




Source: Acrimed.org