Novembre 15, 2019
Par Les mots sont importants
47 visites


Le mĂȘme personnage qui, avant hier, invitait les hommes Ă  « violer leurs femmes Â». Retour sur une dĂ©claration, datant de 2015 cette fois-ci, et tout aussi sidĂ©rante. Sans commentaire Ă  nouveau car cela s’en passe.


« Dominique Strauss-Kahn aime les parties fines, la dĂ©bauche. Il est libertin et c’est une maniĂšre d’aimer les femmes. Â»

« Je me sens solidaire de Dominique Strauss-Kahn. Â»

Alain Finkielkraut, Forum « Happy end pour l’amour Â», Lyon, 26 novembre 2011




Source: Lmsi.net