Avril 12, 2022
Par Paris Luttes
191 visites

L’histoire de l’Espagne recèle de nombreuses périodes noires, surtout lorsqu’il s’agit de la période franquiste qui s’étend pendant presque quarante ans, de 1939 à 1975. Francisco Franco y Bahamonde le susnommé « Caudillo », (le chef, le guide), régnera sans partage dans le pays sous une dictature cruelle, féroce et sanglante, jusqu’à sa mort, le 20 novembre 1975, (ce qui n’empêchera pas de voir s’exercer encore le franquisme pendant de nombreuses années). Par la faute du dictateur, près de cinq cent mille espagnol.e.s se verront déraciné.e.s et devront fuir le pays entre janvier et février 1939. Mais, il est important de signaler qu’un exil intérieur va s’installer pour certains réfractaires, une femme subira le même sort. Ils seront des centaines désignés comme « Los topos » (les taupes).

Les hommes-taupes se cachèrent pendant la dictature franquiste par crainte de violentes représailles. Certains restent cachés pendant des semaines voire quelques mois, d’autres jusqu’à la fin de la guerre, mais il y a ceux qui continueront pendant des décennies à rester enfouis dans des lieux improbables. C’est l’histoire de certains de ces témoignages choquants, évoqués dans cette conférence.

https://groupe-libertaire-la-rue.ji…




Source: Paris-luttes.info