Septembre 10, 2021
Par Indymedia Lille
293 visites


Communiqué de presse, Grenoble le 06 septembre 2021

Soutien à nos camarades agressés lors de la manifestation anti pass sanitaire du 04 / 09 à Grenoble

Lors de la manifestation du samedi 04 septembre 2021 à Grenoble, l’extrême droite a attaqué le cortège du mouvement social grenoblois, plusieurs camarades ont été blessés. L’extrême droite reste, malgré tous ses simulacres de dédiabolisation, toujours aussi violente.

Ce cortège de manifestant.e.s entendait clairement poser des revendications sociales et antigouvernementales, entre autre : la levée des brevets, des mesures sociales et en faveur des services publics. L’extrême droite les a attaqués pour arracher l’une de leur banderole sur la levée des brevets sur les vaccins. Derrière une fausse solidarité avec les manifestant.e.s, les néo-fascistes tentent de se construire dans le mouvement des samedis, c’est pourquoi ces derniers veulent sortir celles et ceux qui n’acceptent pas leurs idées.

Ce sont les premiers ennemis de nos libertés, suivis de près par ce gouvernement. Si demain Marine Le Pen est élue, elle renforcera encore les politiques sécuritaires et racistes initiées par Macron. Ils ne sont pas du côté des classes populaires, des travailleuses et des travailleurs, mais des alliés du grand patronat. A l’image d’un Zemmour, candidat du milliardaire Bolloré.

Civitas, Egalité et Réconciliation, les Patriotes, etc… derrière leurs démagogies, ils ne sont que les nuances de cette grande famille qu’est l’extrême droite, leurs violences préfigurent ce qui pourrait arriver si le RN prenait le pouvoir en France.



C’est par l’union la plus large du mouvement social que nous ferons reculer l’extrême droite et ses idées !

Il est temps de réagir et de montrer que Grenoble reste et restera un bastion de l’antifascisme !





Source: Lille.indymedia.org