L’extrême-droite agresse des étudiants grévistes à l’université Paul Valéry Montpellier 3Jeudi 05 décembre aux alentours de 6h30 du matin, les étudiants grévistes de l’université Paul Valéry Montpellier 3 ont été agressés par une dizaine d’individus armés et cagoulés. Il y a eu deux blessés légers parmi les étudiants lors de cette agression, qui s’est déroulée sous le regard impassible des agents de sécurité du campus. Le syndicat des étudiants, le SCUM (Syndicat de Combat Universitaire de Montpellier) a dénoncé ce qui apparait clairement comme une complicité entre les nervis d’extrême droite qui viennent briser une grève, et une direction d’université qui était directement visée par cette grève.

Le 06 décembre, l’agression  contre les étudiants de Paul Valéry a été revendiquée par un groupuscule d’extrême droite de mouvance néo-nazie, « South Face ».

En cette période de lutte contre la réforme des retraites et contre la misère qui impacte nos vies de plus en plus fortement, l’extrême-droite révèle ici son rôle historique : protéger le capitalisme par tous les moyens. Nous apportons une solidarité complète aux camarades étudiants qui luttent contre la précarité.

SCALP – No Pasaran 34.

Pour en savoir plus :


Article publié le 14 Fév 2020 sur Scalp34.wordpress.com