Décembre 5, 2020
Par Rennes Info
187 visites


Collectif Berder Ensemble

à Monsieur Giboire

Groupe Giboire

8 rue Thiers

56000 VANNES

Larmor-Baden, le 4 décembre 2020

Lettre ouverte à Monsieur Giboire, groupe Giboire.

Monsieur Michel Giboire,

Dans une récente interview donnée au journal Le Télégramme le 1er décembre 2020 (en pièce jointe), vous déclarez qu’il faut être fou pour tenter de faire quelque chose à Larmor-Baden…

En fait, ce que vous appelez faire quelque chose à Larmor-Baden, c’est priver la population d’un lieu emblématique, l’Île de Berder, en l’achetant, en envisageant même d’y faire votre propriété strictement privée (selon le mensuel Bretons de décembre), puis en projetant d’y construire un hôtel 4 étoiles entouré d’un parc de 23 hectares totalement privé, inaccessible, un projet pharaonique et absurde !

Aussi, ne vous étonnez pas que les habitants de toutes les communes environnantes réagissent, qu’ils se sentent dépossédés d’un endroit où, depuis des dizaines d’années, les enfants, les promeneurs, les familles, toutes et tous utilisaient cet espace lors de fêtes, de séminaires, de colonies de vacances, de classes de découvertes… il y avait alors de la vie à Berder, il y avait aussi beaucoup d’emplois pour faire vivre tout cela.

Vous rappelez que l’île Berder est privée, entièrement privée ! Et vous ajoutez quelle n’appartient pas à tout le monde. C’est sûrement vrai dans votre esprit, vous considérez que l’acte de vente à votre profit règle les questions de l’attachement de cette population locale à cette île emblématique. C’est une manière de voir, et les 200 000 habitants qui vivent autour du Golfe du Morbihan, qui regardent cette île accessible à pied et qui s’y promènent en famille tout au long de l’année apprécieront sûrement votre point de vue : votre mépris à leur égard est total…Comme d’ailleurs votre mépris pour les bâtiments de Berder, la tour ou le manoir, la chapelle, qui n’ont subi aucune restauration au moins pour leur conservation depuis que vous en êtes propriétaire : la préservation du patrimoine breton ne semble pas du tout être votre priorité…

Et puis vous dites que vous n’allez pas bétonner l’île. Là, votre interprétation est extraordinaire, vous allez faire 3 niveaux d’hébergement au-dessus d’une piscine et d’équipements de luxe genre spa et salles de sport, aménager un parking d’une centaine de places, et tout cela ne va nécessiter sans doute uniquement que des bottes de paille ? Nous savons, vous savez bien que beaucoup de camions de béton vont circuler dans Larmor-Baden, puis sur le Gois que vous projetez d’ailleurs de largement renforcer pour cela.

Ensuite, vous prétendez que c’est à l’Etat d’entretenir le chemin côtier. Là, votre méconnaissance du droit est surprenante, ce sont vos arbres et vos branches qui soi-disant rendent le chemin dangereux, et vous estimez que c’est à l’Etat d’aller élaguer vos arbres et vos branches ! Vous faites un curieux usage des deniers publics ! Même chose d’ailleurs concernant la pose de ganivelles, vous considérez qu’il est normal que les deniers publics soient utilisés sur votre propriété pour la délimiter ! Vous exprimez par là un mépris choquant vis-à-vis des services de l’État, des élus et des associations qui s’interrogent largement sur la légalité de votre projet. Sachez monsieur Giboire que nous ne sommes aucunement atteints de jalousie, mais que nous sommes les porte-paroles d’une immense majorité d’habitants qui défendent leur environnement et la beauté des lieux du Morbihan, qui veulent y vivre et préserver ces écrins de nature et de verdure. Plus de 13 000 d’entre eux ont d’ailleurs signé notre pétition en ce sens, pour que Berder devienne un parc départemental, préservée pour leurs enfants et pour l’avenir.

Enfin, et ça, c’est particulièrement curieux, vous vous considérez comme le passeur de l’île lorsque vous êtes sur place. Cela signifie que vous êtes habilité à transporter professionnellement du public, et donc que vous disposez des diplômes et habilitations permettant d’effectuer cette activité maritime. Vous voudrez bien nous confirmer cela, et surtout rassurer les personnes que vous transportez que vous ne leur faite pas courir un risque lié à une quelconque incompétence lorsqu’ils embarquent dans un navire à moteur que vous pilotez.

Le Collectif Berder Ensemble s’est créé pour exprimer son attachement à l’île de Berder comme bien commun à toutes et à tous, notamment dans le cadre d’un parc départemental, pour faire obstacle à votre projet et prouver qu’une issue alternative avec toutes nos intelligences est possible.

Savez-vous que BERDER veut dire : frères et sœurs d’une même famille, joli Nom ! Nous ne voulons que nous réapproprier notre patrimoine naturel et défendre les enjeux environnementaux de cette île magnifique.

Le Collectif Berder Ensemble

contact berderensemble.infini.fr

Site web : https://www.berdrensemble.infini.fr

FaceBook : @berderensemble




Source: Rennes-info.org